Publicité

Les motivations qui auraient pu inciter Zinédine Zidane à accepter la proposition de l’équipe d’Algérie

AccueilFootballLes motivations qui auraient pu inciter Zinédine Zidane à accepter la proposition...

La Fédération algérienne de football (FAF) a tenté, sans succès, de convaincre Zinédine Zidane de prendre les rênes de l’équipe nationale après la décevante performance à la CAN-2023. Malgré le refus poli du triple champion d’Europe avec le Real Madrid, plusieurs estiment que cette opportunité aurait été bénéfique pour sa carrière.

Retour aux racines et attachement à l’Algérie

Zidane Refuse l'Équipe d'Algérie : Un Choix Qui Lui Coûtera Cher

Dès la fin de sa carrière de joueur, Zinédine Zidane a manifesté un profond attachement à l’Algérie, pays d’origine de ses parents. La proposition de la FAF aurait été une chance pour lui de « renouer avec ses origines » et de consolider son lien affectif avec le pays où il est immensément populaire.

Lire aussi :  Zidane en Algérie ? "ça peut faire rêver...",Guy Roland Ndy livre son avis

Les raisons du refus pragmatique

Cependant, Zidane a décliné l’offre en raison de diverses considérations pragmatiques. La FAF est critiquée pour sa faiblesse, son instabilité, et son amateurisme. De plus, des supporters difficiles, des infrastructures sportives aléatoires et un championnat moribond ont été des points de réflexion pour l’entraîneur.

Zinédine Zidane : Un rêve français à long terme

Zidane, aspirant à entraîner l’équipe de France, sait que cette opportunité ne se présentera pas avant 2026, après la prolongation du contrat de Didier Deschamps. Onze Mondial souligne la possibilité pour Zinédine Zidane de réaliser des exploits majeurs avec la « génération dorée » de jeunes joueurs de l’équipe algérienne.

Lire aussi :  Réactions en Algérie après l'élimination du Maroc : Guerouabi taquine avec humour vidéo

Les perspectives optimistes avec les Verts

équipe d'Algérie

Avec des talents Algériens émergents tels que Farès Chaïbi, Rayan Aït-Nouri, Mohammed Amoura, Hicham Boudaoui, Ramiz Zerrouki, Yasser Larouci, et Amine Gouiri, Zidane aurait eu l’opportunité de briller lors de la Coupe d’Afrique des nations 2025 au Maroc et la Coupe du Monde 2026, que l’Algérie semble bien placée pour atteindre. Malgré les avantages potentiels, Zinédine  Zidane a décidé de ne pas accepter le défi algérien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici