Zidane, la grande trahison

Zinedine Zidane vient de voir finalement  son rêve s’envoler.  En effet, vous le savez sans doute le champion du monde 1998 ne cachait plus son désir de prendre la tête des Bleus de l’équipe de France , « la plus belle chose qui soit ». « J’en ai envie, bien sûr. Je le serai, je l’espère, un jour. Quand ? Ça ne dépend pas de moi. Mais j’ai envie de boucler la boucle avec l’équipe de France. ».« Aujourd’hui, une équipe est en place. Avec ses objectifs. Mais si l’opportunité se présente ensuite, alors je serai là », avait ajouté Zidane.

Notons même que,  l’ancien milieu de terrain a d’ailleurs bien cru voir son rêve s’exaucer.  En effet, à en croire El Pais, Zinedine Zidane aurait en effet signé une déclaration d’intention pour prendre la tête de l’équipe de France. Un pré-contrat assorti d’une condition: que Didier Deschamps ne prolonge pas son contrat avec les Bleus. Mais chose suprenante,  le natif de Bayonne, a décidé de rempiler et Noël Le Graët ne pouvait que s’incliner. Il s’agit là simplement d’une volte-face du président de la Fédération Française de Football vécue comme une trahison par Zinedine Zidane et son clan. Soulignons même que les proches du natif de Marseille auraient multiplié les tentatives pour  convaincre le dirigeant breton.
Lire aussi :  Le message poignant de Benzema aux français : «Jamais de la vie, je ne ferai ça»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here