Selon Tebboune “la démocratie et la sécurité du citoyen n’existent…

Durant son entretien périodique avec la presse nationale, diffusée dimanche soir, le Président Tebboune a évoqué ses ambitions pour l’Etat de l’Algérie. Maghrebactu revient sur ce sujet à travers cette édition de ce vendredi 19 Août 2022. 

A travers cet entretient, Tebboune a réaffirmé sa volonté de renforcer l’Etat et de préserver la dignité des Algériens pour le chef de l’Etat “la démocratie et la sécurité du citoyen n’existent que dans un Etat puissant”, ajoutant que “l’Etat faible est incapable de protéger ses citoyens”. Tebboune a également notifié que le  combat qu’il mène, depuis son élection à la présidence de la République, via les différentes réformes entreprises, est celui “de restituer voire préserver aux Algériens leur dignité”. Face à cet objectif Tebboune s’est engagé à augmenter les salaires et l’allocation chômage à compter de l’année prochaine, sur la base d’une étude approfondie pour qu’il n’y ait pas d’inflation, annonçant “la possibilité d’augmenter les salaires à la faveur d’une seule décision ou de manière progressive tout au long de l’année”. Aussi toujours durant son entretien le Président Tebboune a mis en exergue “le succès retentissant” des derniers JM d’Oran et du défilé militaire organisée par l’Armée nationale populaire (ANP) à l’occasion du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, affirmant que désormais en Algérie on fait la comparaison entre ce qu’il y avait avant ces deux évènements et après leur organisation.

Lire aussi :  Delort-Belmadi : réconciliation en vue ?

Sur la question du  remaniement ministériel, le Président Tebboune dira que “la date et l’ampleur de ce remaniement seront connus au moment opportun”, soutenant que le “plus important est de traduire nos engagements sur le terrain et d’avoir un gouvernement à la hauteur des aspirations du peuple“. Le choix des ministres “n’obéit pas à l’allégeance, mais au critère de la compétence, celle-ci nécessitant toutefois l’expérience et l’efficacité”, a ajouté le Président Tebboune. Mieux le chef de l’Etat a d’assuré, que l’Etat punira tous ceux qui favorisent la prolifération de la bureaucratie au sein de l’administration pour en entraver le fonctionnement.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!

S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL