Vigilance !  Himayatec  sonne l’alerte contre l’antidiabétique « minceur », Ozempic en vogue sur la toile.

C’est un drame ! Un médicament antidiabétique du nom d’Ozempic, fait parler de lui sur la toile depuis plusieurs jours. C’est sans compter sur les dangers liés à son usage.  

En effet, les voix de beaucoup de médecins se sont élevées en Europe, et ailleurs, pour mettre en garde contre l’utilisation de cet antidiabétique pour perdre du poids.

En Algérie aussi, les cris d’alarme commencent à retentir. Le premier d’entre eux a été lancé par l’association de défense du consommateur, Himayatec. Dans un post sur sa page Facebook officielle qu’elle a publié ce mardi 28 février, cette dernière a alerté contre l’usage de l’Ozempic sans ordonnance médicale.

« L’association Himayatec avertit contre l’utilisation dangereuse du médicament Ozempic », lit-on dans la publication. Ensuite, l’association précise que ce médicament, qu’on présente sur les médias sociaux comme étant un produit miracle pour la perte de poids, est, en réalité, un antidiabétique prescrit aux malades atteints de diabète de type 2.

Himayatec conclut son message à destination des consommateurs algériens en rappelant que l’usage de l’Ozempic sans prescription médicale comporte « des effets dangereux sur la santé de son utilisateur ». Prenez garde…

 

Lire aussi :  Alerte ! Une secousse tellurique enregistrée près d’Alger ce 28 février 2023

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!

S'il vous plaît entrez votre nom ici