Publicité

CAN 2023 : Maroc éliminé, l’Afrique du Sud politise la victoire !

AccueilFootballCAN 2023 : Maroc éliminé, l'Afrique du Sud politise la victoire !

Découvrez les coulisses de l’élimination du Maroc par l’Afrique du Sud lors des huitièmes de finale de la CAN 2023. Les réseaux sociaux s’embrasent après la pique politique d’un ex-ministre sud-africain. Plongez dans l’impact politique de ce match déterminant.

CAN : le favori marocain, piégé par l'Afrique du Sud d'Hugo Broos, s'arrête  en 1/8 de finale ! - rtbf.be

La CAN 2023 a connu un tournant majeur avec l’élimination inattendue du Maroc par l’Afrique du Sud en huitièmes de finale. Au-delà du choc sportif, cette rencontre a déclenché une série de réactions politiques passionnées, mettant en lumière les divergences diplomatiques entre les deux nations.

 

Sur le plan purement sportif, l’élimination des Lions de l’Atlas, considérés parmi les favoris après leur performance remarquable à la Coupe du Monde 2022, a été une surprise majeure. Cependant, les réseaux sociaux ont rapidement transformé cette défaite en une arène politique, reflétant les positions divergentes des deux pays sur des questions internationales cruciales.

La CAN 2023 face à la  Normalisation Maroc-Israël et le Soutien Sud-Africain à la Palestine :

La normalisation des relations entre le Maroc et Israël en 2020 est devenue un point central des commentaires en ligne. En opposition à cette démarche, l’Afrique du Sud a maintenu son soutien actif à la Palestine, marqué par une victoire diplomatique majeure devant la Cour internationale de justice (CIJ) quelques jours avant le match.

Lire aussi :  Remplaçant de Djamel Belmadi : Leonardo Jardim, la nouvelle piste sérieuse

Le geste politique fort de l’Afrique du Sud a été accueilli favorablement dans le monde arabe et musulman, créant un contraste saisissant avec la position du Maroc. Les réseaux sociaux ont été le théâtre de célébrations et de commentaires soulignant l’importance du soutien sud-africain à la Palestine.

Le Sahara Occidental et les Divisions Politiques :

La question du Sahara occidental, territoire revendiqué par le Front Polisario, a ajouté une dimension politique supplémentaire. L’Afrique du Sud, reconnaissant officiellement la République sahraouie, s’est positionnée comme l’un des principaux soutiens du mouvement pour l’indépendance.

Les partisans du peuple sahraoui ont exprimé leur joie de voir les Bafana Bafana éliminer le Maroc. Les réseaux sociaux ont été le lieu d’une confrontation entre ceux soutenant la cause sahraouie et ceux du Maroc, créant une dynamique politique complexe autour de la compétition sportive.

Lire aussi :  Zidane en Algérie ? "ça peut faire rêver...",Guy Roland Ndy livre son avis

En résumé, la CAN 2023, au-delà de ses moments de suspense sur le terrain, s’est transformée en un théâtre où les enjeux politiques régionaux ont pris une place centrale. L’élimination du Maroc par l’Afrique du Sud a servi de catalyseur pour des débats animés sur la normalisation des relations, les alliances diplomatiques et les questions territoriales.

Cette histoire continue d’évoluer, soulignant la manière dont le sport peut devenir le reflet des dynamiques géopolitiques. Restez connecté pour suivre les développements de cette saga qui transcende les frontières du football et s’inscrit dans un contexte plus vaste de relations internationales et de convictions politiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici