Incroyable ! Interdiction du port de voile en France.

Alors que certains défendent le port du voile au nom des libertés individuelles, d’autres veulent l’interdire au nom de la laïcité. Cette question sème la division au sein des  théologiens. A cet effet, le recteur de la mosquée de Paris, Chems-Eddine Mohamed Hafiz, s’est exprimé sur la question. 

Le recensement réalisé par le ministère français de l’Éducation sur le des tenues religieuses dans les établissements scolaires a ravivé le débat devenu cyclique. Ce recensement révèle  une augmentation de 22 % des signalements d’atteinte à la laïcité sur le territoire français. Il s’agit notamment du port du  voile, de la Abaya (tenue islamique pour les femmes) et du Qamis (tenue islamique pour les hommes).

Ces chiffres ont alarmé les tenants du « grand remplacement ». L’extrême droite est montée au créneau pour dénoncer « l’islamisation » de la France. En réaction aux déclarations de ce courant politique, le recteur de la Grande mosquée de Paris a exprimé dans une déclaration à RTL son agacement. Chems-Eddine Hafiz a déclaré : « aujourd’hui, malheureusement, la question du voile est devenue une question complètement hystérique en France. Et je crois que lorsqu’une femme est croyante, elle doit tenir compte également de la société dans laquelle elle vit ».

 

Lire aussi :  Mirobolant! Voici ce que fit un jeune parent syrien pour remercier l'Algérie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici