Tunisie: affrontement entre police et manifestants suite à la mort d’un jeune

Hier vendredi 14 octobre 2022,  des scènes de violences ont éclaté ont été enregistré entre policiers et manifestants dans un quartier de Tunis. Ces affrontements font suite au décès d’un jeune homme blessé lors d’une course-poursuite en août dernier. Nous vous donnons plus de détails à travers cette édition de ce samedi 15 octobre 2022.

Après les funérailles du jeune tunisien décédé en août dernier, un groupe de jeune a lancé des pierres sur les les éléments de la police.  Notons également que dans la soirée, de nouveaux heurts ont eu lieu dans le quartier proche d’Ettadhmen, où les forces de l’ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et des balles caoutchoutées pour disperser des centaines de manifestants. Quant aux manifestants dans leurs colères, ils ont renversé des conteneurs à poubelles et mis le feu à d’autres.

Rappelons que le jeune homme, Malek Slimi, 24 ans, pour les jeunes sont en colères est mort jeudi, cinquante jours après son admission en réanimation. « Il a été blessé au cou en tombant dans un fossé après avoir été poursuivi par la police », a déclaré un de ses proches à une radio locale. Quant à sa famille, elle a appelé à l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de son décès. Critiquée pour son usage à la force la police tunisienne commence à perdre sa crédibilité devant les population Tunisiennes. La police tunisienne est régulièrement critiquée pour son usage excessif de la force. Rappelons d’ailleurs que 14 jeunes tunisiens ont été tués au cours des dernières années à la suite d’affrontements avec les forces de l’ordre.

Lire aussi :  Algérie : Tebboune réitère son appui à la Tunisie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here