Publicité

Sahara marocain : Alger annule la visite du chef de la diplomatie espagnole

AccueilActualitéSahara marocain : Alger annule la visite du chef de la diplomatie...

La visite prévue du ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, à Alger, le lundi dernier, a été annulée sans explications par l’Algérie. Cette décision intervient dans un contexte de tensions liées à la position de l’Espagne sur le Sahara marocain.

Sahara marocain : Brouille diplomatique persistante

L'Algérie et le Polisario échouent une fois de plus dans leur opposition au développement du Sahara marocain

Annoncée le 08 février dernier, la visite du chef de la diplomatie espagnole, José Manuel Albares, à Alger, visait à apaiser les tensions entre les deux pays, exacerbées par le soutien de l’Espagne au plan marocain sur le Sahara occidental. Cependant, l’annulation unilatérale de cette visite par l’Algérie à la dernière minute a mis en lumière les divergences persistantes entre les deux nations.

Lire aussi :  Refus du visa France pour les Algériens : voici comment faire un recours

Raisons de l’annulation

Alors que la presse espagnole évoque « des raisons de calendrier », certains observateurs suggèrent que l’annulation pourrait être liée à la position intransigeante de l’Espagne sur le dossier du Sahara occidental. Madrid a récemment exprimé son soutien au plan d’autonomie marocain, une décision qui n’a pas été bien accueillie par Alger.

Ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares

Espérance d’un changement de position

L’Algérie espérait que la visite du ministre espagnol des Affaires étrangères pourrait conduire à un changement de position de l’Espagne sur la question du Sahara occidental. Cependant, Madrid maintient sa position en faveur du plan d’autonomie marocain, considéré comme une solution sérieuse et crédible par plusieurs pays.

Lire aussi :  Italie : délivrance de 151'000 permis de travail pour les étrangers en vue pour 2024

Sahara marocain : Position de l’Algérie

Sahara Occidental : L’Algérie répond aux allégations « mensongères fallacieuses et honteuses » du Maroc

L’Algérie soutient fermement le Polisario, un mouvement qu’elle a créé et qu’elle continue de soutenir financièrement et militairement depuis les années 70. Cette position, en contradiction avec celle de l’Espagne, alimente les tensions diplomatiques entre les deux pays et complique les efforts de résolution du conflit au Sahara occidental.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici