Publicité

Ramadan en France : Montants de la Zakat el-Fitr et de la Fidyah dévoilés par la Grande mosquée de Paris

AccueilActualitéRamadan en France : Montants de la Zakat el-Fitr et de la...

À peine une semaine après le début du Ramadan 2024, les musulmans de France connaissent désormais les montants de la Zakat el-Fitr et de la Fidyah, dévoilés par la Grande mosquée de Paris (GMP) le vendredi 15 mars.

Contexte du Ramadan

Ramadan 2023 - France : montant de Zakat Al-Fitr dévoilé par la Grande Mosquée de Paris - Algerie360

Le Ramadan de cette année a commencé le lundi 11 mars en France, suivant la tradition observée dans la plupart des pays du monde. Durant ce mois sacré, les musulmans jeûnent du lever au coucher du soleil, pratiquant ainsi un moment de spiritualité, de partage et de recueillement.

Obligations pendant le Ramadan

Fin du ramadan, Aïd el-Fitr : la Grande Mosquée de Paris met tout le monde d'accord

Outre le jeûne, les musulmans observent d’autres obligations durant ce mois, dont la Zakat el-Fitr. Cette aumône obligatoire doit être acquittée avant la prière de l’Aïd el-Fitr, et vise à aider les personnes dans le besoin, validant ainsi les efforts accomplis pendant le jeûne.

Lire aussi :  Situation tendue avec le Maroc : « L’Algérie joue avec le feu », Hassan Abdelkhalek

Montants fixés par la GMP

En France, la Grande mosquée de Paris a annoncé que la Zakat el-Fitr serait de 7 euros par personne à charge pour cette année. De plus, la Fidyah, destinée à compenser le jeûne non observé pour diverses raisons, a été fixée à un minimum de 5 euros par jour.

Modalités de paiement

Aïd el-Fitr 2023 : le montant de la Zakat fixé en Espagne - Algerie360

La GMP propose plusieurs moyens pour s’acquitter de la Zakat el-Fitr, y compris une plateforme en ligne. Cette aumône peut être versée aux nécessiteux à partir du 1er jour de Ramadan selon l’école hanafite ou du 26e jour selon l’école malékite, et avant la prière de l’Aïd el-Fitr.

Lire aussi :  Riyad Mahrez dénonce les "atrocités" d’Israël à l’encontre de Gaza

La fixation de ces montants permet aux musulmans de s’organiser et de remplir leurs obligations religieuses durant ce mois sacré.

Guy
Guy
Éditeur chevronné du web, je vous propose des articles qui traitent de l'actualité maghrébine et de la diaspora en général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici