Plusieurs ministres européens dénoncent l’apartheid d’Israël

Des personnages de hauts rangs de la diplomatie européenne sont montés au créneau pour dénoncer l’apartheid d’Israël envers la Palestine. Suivez les détails à travers cette édition de ce 1er novembre 2022.

Cinq jours ont suffi aux européens pour dénoncer la guerre en Ukraine et pourtant le peuple de la Palestine souffre le martyr entre les mains d’Israël depuis des décennies. Mais hélas jamais Israël n’a été condamné. C’est surement dans cette logique qu’un député irlandais s’était offusqué de voire face à cette attitude qualifiée d’injustice. En effet, depuis 70 la Palestine fait face à une occupation Israélienne sous le regard bienveillant de la communauté internationale. Tout comme ce dernier, plusieurs anciens Ministre ont également appelé à une égalité des droits. Eneffet, à travers une tribune publiée dans le journal français Le Monde, le 28 octobre et signé par Mogens Lykketoft,  Erkki  Tuomioja, Ivo  Vajgl et Hubert Védrine, respectivement anciens ministres des affaires étrangères du Danemark, de la Finlande, de la Slovénie et de la France. Baroness  Sayeeda  Warsi, ancienne ministre du cabinet et  ministre du Foreign Office du Royaume-Uni pour l’ONU, les droits de l’Homme et la CPI ont dénocer l’attidude d’Israël qu’ils qualifient de « l’illégalité » et « l’immoralité de plus de cinq décennies d’occupation » ainsi qu’une « répression structurelle » qui « équivaut à de l’apartheid ».

Lire aussi :  Grosse discorde entre l’Algérie, l'Arabie Saoudite et les Émirats au sujet du Mali

Pour eux, il s’agit d’une colonisation, fragmentation de la population palestinienne en enclaves déconnectées, ce qui érode « la viabilité du futur Etat palestinien », système juridique à deux vitesses, confiscation des terres, démolition de maisons, violation des droits civils fondamentaux, restrictions de mouvement, constituent le lot quotidien des Palestiniens. Tout dénonçant le comportement d’Israël envers la Palestine, ces ex Ministres estiment que l’unique alternative est de soutenir la solution à deux États.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here