Navire bloqué en Espagne, voici pourquoi Algérie Ferries souffre

Le secteur du transport maritime souffre en Algérie. En effet, Algérie Ferries vit des jours sombres puisqu’un de ses navires en l’occurrence le Tariq Ibn Ziyad, a une fois de plus, été bloqué en Espagne pour des raisons « futiles ».

Alors que le chef de l’Etat avait évoqué le problème en conseil des ministres dans le but de trouver des solutions, Abdelmadjid Tebboune a ainsi parlé de « tentatives de sabotage » et de « laisser-aller » au sein de la compagnie maritime. Cependant il avait instruit au ministre des transports  d' »élaborer un rapport exhaustif et détaillé sur l’état du secteur en définissant les responsabilités » ordonnant, selon le communiqué issue de la réunion, de renouveler la flotte « à l’acquisition de nouveaux navires ».

Seulement, ce n’est pas la première fois que le président de la république intervient pour remettre de l’ordre dans ce secteur. Rappelons qu’en juin dernier, Tebboune a limogé le PDG d’Algérie Ferries ainsi que des cadres suite à la traversée de navires quasi vide entre la France et l’Algérie au moment où des passagers se bousculaient au niveau des ports étrangers et des agences de la compagnie afin de s’offrir des billets.

Cette situation ne risque pas de changer de sitôt car le navire Tariq Ibn Ziyad a été bloqué en Espagne. Selon le président de la commission des transports à l’assemblée populaire nationale (APN), ce blocage est dû à un manquement aux règles d’hygiène dans le port espagnol. A noter que cet excuse est tout du moins « futiles », parce que la situation pouvait être largement évitable. Les autorités ont été invitées depuis le début à prendre leurs précautions avec les péripéties de l’année dernière et de la première moitié de l’année en cours.

Lire aussi :  Algérie Ferries annule plusieurs traversées pour cette raison

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here