Maroc-France : les relations diplomatiques malades

Le torchon brûle toujours entre le Maroc et la France. Les relations diplomatiques entre les deux pays vont de plus en plus mauvais. Et cette crise silencieuse ne fait que prendre de l’ampleur, malgré la bonne volonté de certains responsables, notamment ceux français.

Ces dernières années, la France et le Maroc traversent des crises successives. Le scandale d’espionnage avec le logiciel Pegasus à peine dépassé était là quand la question de visas est venue en rajouter une couche. En outre, officieusement, la position de la France par rapport à la question du Sahara occidental représente un désaccord de fond entre les deux pays. Le Royaume chérifien reproche à la France de ne pas s’aligner plus directement sur sa solution concernant la question du Sahara occidental. C’est d’ailleurs ce que Mohammed VI a insinué dans un discours au mois d’août dernier.

Les actes hostiles se multiplient donc entre les deux pays. Après la désignation de l’ambassadrice française au Maroc pour d’autres fonctions, le Maroc fait de même. Il a assigné une autre fonction à son ambassadeur en France. On pourrait parler là d’un rappel déguisé d’ambassadeurs.

Encore une preuve qui confirme cette crise, le président français, Emmanuel Macron avait annoncé une visite au Maroc juste après celle effectuée en Algérie. Il a affirmé qu’il se rendra au royaume à la fin du mois d’octobre ; mais cette visite n’a été annoncée nulle part. Elle n’aura certainement pas lieu. Faut-il le notifier, le Maroc a peur d’un changement de position de la France par rapport au Sahara occidental. Et même si la France tente de désamorcer cette crise, elle se retrouve impuissante devant les exigences marocaines.

Lire aussi :  Abdelhak Bassou évoque les raisons de l'armement massif de l'Algérie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here