L’Italie compte recruter des travailleurs étrangers, notamment des algériens

Comme la majorité des pays européen, l’Italie est confrontée également à une pénurie de main-d’œuvre dans plusieurs secteurs d’activités. Afin de trouver une solution et ce fléau les autorités italiennes ont décidé de faire appel au travailleurs étrangères notamment les algériens.

Le tourisme, l’agriculture et le bâtiment, voici les domaines d’activités qui font face à une pénurie de main d’œuvre en Italie.  A noter que les offres locales n’arrivent pas à satisfaire les fortes demandes exprimées par les entreprises italiennes en matière d’emploi, puisque les entreprises italiennes cherchent à embaucher 1,3 million de travailleurs d’ici fin octobre, mais hélas, les chefs d’entreprises italiens ont du mal à trouver les 41,6 % du personnel recherché. De façon détaillé, les entreprises sont à la recherche de 87’000 vendeurs et serveurs, 10’000 maçons, 28’000 messagers ainsi que 26’000 agents d’entretien. Dans l’opitque de remédier à cette situation, le gouvernement Italien tentent de faire venir dans le pays un grand nombre de migrants pour qu’ils y vivent et y travaillent. Signalons même qu’en janvier dernier, le gouvernement italien avait décidé de délivrer près de 70’000 permis de travail aux étrangers, dont des Algériens. Mieux desormains pour demander un permis de séjour en Italie le migrant a besoin de maitriser la langue italienne et d’avoir un emploi. Deux conditions suffisantes pour que les migrants puissent prouver qu’ils seront intégrés dans la société italienne

Lire aussi :  Mondial 2022 : l’Algérie en route pour le Qatar !  

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here