Publicité

L’arbitre du match Algérie-Qatar fait parler de lui en ligue des champions

AccueilFootballL’arbitre du match Algérie-Qatar fait parler de lui en ligue des champions

Apparemment depuis quelques temps les arbitres des matchs de football ont  décidé de se faire la une sur les réseaux sociaux. En effet, après Gassama c’est au tout de l’arbitre du match entre l’Algérie et le Qatar en demi-finale de la Coupe arabe des nations qui a eu lieu en décembre dernier de fait à nouveau parler de lui. Suivez nous à travers cette édition pour mieux comprendre le sujet. 

Hier soir c’est sur le terrain du Santiago Bernabeu l’arbitre polonais, L’arbitre du match Algérie-Qatar fait parler de lui en ligue des champions s’est distingué par des décisions qui n’ont pas plus à Chelsea. En effet, le club anglais a été éliminé par le Real Madrid en quart de finale retour de la Ligue des champions, au terme d’un match fou.

Si le club madrilène a dû son salut, encore une fois, à sa star Karim Benzema qui a délivré les siens dans les temps additionnels d’une rencontre à rebondissement.

Il est à noté que l’entraineur allemand du club londonien a affiché son mécontentement contre l’arbitre polonais, Szymon Marciniak, dont il soupçonne un parti pris pour le club espagnol.

Lire aussi :  Zinédine Zidane refuse la proposition de l'Algérie : La raison qui bouleverse les fans

« J’ai été déçu que l’arbitre passe du bon temps avec Carlo (Ancelotti, entraîneur du Real Madrid, ndlr). Quand j’ai voulu aller dire merci, il souriait et riait avec l’entraîneur adverse », a raconté l’entraîneur de Chelsea, après l’élimination de son équipe en dépit de sa victoire 3-2.

Et d’ajouter : « Je pense que ce n’est pas le bon moment pour faire ça après le coup de sifflet final, après 126 minutes d’une équipe qui a donné tout son cœur. »

« Quand vous allez voir un arbitre et que vous le voyez sourire et rire avec l’autre entraîneur, c’est le mauvais moment. Je lui ai dit ça. Ce n’est pas seulement aujourd’hui », a confié Thomas Tuchel.

Les Algériens gardent un mauvais souvenir de Marciniak

Thomas Tuchel a cru déceler un traitement privilégié sur l’ensemble des deux matchs en faveur du Real qui compte 13 titres de C1 à son actif. « Lorsque vous jouez contre le Real Madrid, vous ne vous attendez peut-être pas à ce que tout le monde ait le courage. J’ai ressenti les petites décisions lors du match aller et aujourd’hui également », a accusé le technicien allemand dans une allusion à peine voilée à l’impartialité de l’arbitre polonais dont les Algériens gardent aussi un mauvais souvenir.

Lire aussi :  Mohamed Amoura de retour en force : 14ème but en championnat belge après la CAN

C’est en effet le même Szymon Marciniak qui était au sifflet lors de la demi-finale de la coupe arabe, le 15 décembre 2021 à Doha au Qatar. La rencontre opposait l’Équipe nationale A’ dirigée par Madjid Bouguerra contre la sélection du pays hôte de la compétition.

Rappelez vous alors que l’Algérie menait au score, l’arbitre polonais a provoqué le scandale en ajoutant 9 minutes de temps additionnel, permettant au Qatar d’égaliser dans des conditions litigieuses (faute sur Belamri), avant d’étirer les prolongations jusqu’à 18 minutes. Du jamais vu dans l’histoire du football.

Un pénalty transformé en deux temps par Youcef Belaili avait permis à l’Algérie de battre le Qatar et de se qualifier en finale qu’elle a remportée face à la Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici