Justice en Algérie : forte hausse des demandes de divorce par les femmes

Le nombre des demandes de divorce par les femmes augmente en Algérie. C’est ce qu’on peut retenir du dernier bilan publié par le ministre de la Justice, garde des Sceaux. Nous vous donnons plus de détails dans cette édition du vendredi 18 novembre 2022.

Et oui ! Les fortes demandes de divorce initiées par les femmes en l’Algérie font froid au dos. Dans un communiqué rendu public, le responsable du secteur de la justice, Abderrachid Tabi a dévoilé un nouveau bilan sur les statistiques relatives au taux de divorce en Algérie. Le bilan indique des taux variables de cas de divorce, en comparaison au taux de divorces consensuels.

Par ailleurs, le ministre de la Justice, Abderrachid Tabi s’est prononcé au sujet du divorce lors d’une Assemblée nationale. Il a souligné par cette occasion, la possibilité de revoir les lois de divorce prochainement. Selon lui, le demandeur, homme ou femme, importe peu, car la situation mènera à un même résultat « Le divorce ». Dans le même contexte, le ministre a fait appel à des spécialistes pour étudier les raisons qui sont derrière ce phénomène généralisé. Si dans une époque donnée, les cas de divorce étaient associés aux mariages modernes, il a appelé à la nécessité d’activer le rôle éducatif que peuvent jouer les associations. Celles du service de pastorale conjugale et familiale.

Lire aussi :  Technologie : Les essais 5G avec les technologies de Huawei,Nokia et ZTE, sont attendus en Algérie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here