Incendies à El Tarf : Benabderrahmane sur les lieux

Sur les lieux des incendies à El Tarf hier jeudi, Aïmene Benabderrahmane est allé constater les dégats et en a profité pour présenter ses condoléances aux familles des victimes.

Wilaya le plus meurtri par les incendies avec 31 foyers d’incendies selon un bilan de la protection civile publié jeudi vers 12h00, El Tarf a recu la visite de Aïmene Benabderrahmane. Le premier ministre a donc répondu aux différentes critiques sur le manque de moyens aériens. Affirmant que ce sont les vents avec une vitesse de 91 km/h, la canicule et la densité de la couverture végétale qui ont déclenché les incendies, Aïmene Benabderrahmane a avoué que les moyens déployés sont impuissants face à des trois facteurs.  « Les vents ont atteint hier la vitesse de 91km/h. Quels que soit les moyens utilisés, les forces du vent étaient trop puissantes » a t-il déclaré ajoutant que « même les hélicoptères n’ont pas été utilisés à cause du vent ».

A la question de savoir si les causes des incendies sont seulement d’origine naturelle, le premier ministre déclare: « Le dispositif de lutte anti-incendie a été activé en mai dernier. C’est une première. A El Tarf, il y a 24 départs de feux en même temps, en plus des vents violents ». A un citoyen qui lui demandait s’il y eu de retard dans l’envoi des convois sensés épauler les sapeurs pompiers, le premier ministre répond: « Non, il n’y a pas eu de retard. Au contraire, il a eu une intervention rapide ». Il a aussi défendu les interventions sur les differents lieux d’incendies précisant que « quelles que soient les interventions, on n’aurait pas pu éviter des pertes humaines ».

Lire aussi :  Algérie-Incendies : Plusieurs morts mercredi dans ces wilayas...

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!

S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL