Les différents produits de consommations qui seront exportés de la France vers l’Algérie seront désormais certifiés « Halal ». Et ce, par la grande mosquée de Paris (GMP). Cette décision a été officielle grâce au cahier des charges signé; le lundi 19 décembre à Alger, par le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs et la grande mosquée de Paris. Les détails dans cette édition du mercredi 21 décembre 2022.

S’en est une première en Algérie ! L’ensemble des produits de consommation importés depuis l’Hexagone seront soumis à une certification « halal ». Cette certification sera assurée par la grande mosquée de Paris (GMP). En effet, le ministère algérien du Commerce et de la Promotion des exportations a désigné la grande mosquée de Paris pour certifier halal les produits alimentaires importés en Algérie depuis la France. Ladite mosquée l’a fait savoir, le mardi 20 décembre 2022 à travers un communiqué publié sur Twitter.

Le ministère algérien du Commerce et de la Promotion des exportations a ainsi « donné mandat à la grande mosquée de Paris pour la certification Halal des denrées alimentaires importées en Algérie », précise le communiqué de la GMP. « Un cahier des charges a été signé par le ministère algérien des Affaires religieuses et des Wakfs et la Grande Mosquée de Paris pour définir les conditions de certification Halal de ces denrées alimentaires », ajoute la même source. A noter que la signature du cahier de charges relatif au label « Halal » avec la GMP pour certifier les différents produits de consommation exportés par la France vers l’Algérie « a eu lieu après concertation et coordination avec les services du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations », a déclaré à l’APS le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi. Ce dernier fait état de la promulgation deux jours plus tôt d’une circulaire « portant délégation de la délivrance de la certification halal à l’Institut Abdelhamid Ben Badis, relevant de la grande mosquée de Paris ».

Lire aussi :  Digital-2022 : top des applications les plus téléchargées en Algérie

Pour rappel, le recteur de la grande mosquée de Paris, Chems-eddine Hafiz, a été reçu, le lundi 19 décembre 2022 à Alger, par Kamel Rezig, ministre algérien du Commerce et de la Promotion des exportations, et par Youcef Belmehdi, ministre algérien des Affaires religieuses et des Wakfs. Ce qui a pour but de « permettre à la grande mosquée de Paris de certifier la licéité Halal des denrées alimentaires exportées par la France vers l’Algérie », selon la même source.