Scandale Le Graët : la France serait sous le coup de la FIFA

L’affaire Le Graët continue de faire son chemin dans les médias. Cette fois-ci, à cause de ce scandale, la France risquerait une sanctionnée de la part de la FIFA.

Le football français est en pleine tempête. En effet, Noël Le Graët et Florence Hardouin ont été mis à pied, mercredi, en raison de nombreuses polémiques. En réponse à la question: la FIFA pourrait-elle se mêler et sanctionner la France ? L’on pourrait dire « oui ».

Selon Romain Molina, la FIFA pourrait le faire, mais devrait demeurer silencieuse pour ne pas froisser Emmanuel Macron. Selon Romain Molina, l’instance refusera certainement de le faire en raison de l’amitié entre Emmanuel Macron et son président, Gianni Infantino.

« Si la FIFA pourrait, sur le papier sanctionné, la France ? Bien sûr, mais il y a une amitié réelle entre Gianni Infantino et Emmanuel Macron. Une partie des bureaux de la FIFA a été délocalisée à Paris. Et l’État français a permis à la FIFA d’utiliser l’Hôtel de la Marine. Certains anciens collaborateurs de Macron ont aussi rejoint la FIFA. Il y a une relation proche entre les deux » a déclaré le journaliste d’investigation à la RTS.

Par ailleurs,  « la clé sera différente si Michel Platini, qui est une volonté politique, accède à la FFF. La FIFA parlerait en raison de l’inimitié entre Platini et Gianni Infantino » a-t-il déclaré. Comme annoncé par le10Sport.com en exclusivité, un important lobbying s’est mis en place pour hisser l’ancienne gloire du football tricolore à la tête de la FFF.

Lire aussi :  Crise Algérie-Espagne : Josep Borrell bientôt à Alger pour régler définitivement le problème

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here