Affaire Le Graët : La FIFA suspend les Bleus !

Les bleus- Aurons nous droit à une réaction de la FIFA, face à La mise en retrait de Noël Le Graët après un coup de pression des pouvoirs publics. Découvrez la réponse de Jean-Michel Aulas, membre du comité exécutif de la FFF.  

L’affaire Noël Le Graët et les bleus continue de faire objet d’une discussion basé sur une crainte de suspension des bleus de l’équipe de France par la FIFA. A cet effet, pour avoir plus d’éclairages Jean-Michel Aulas, membre du comité exécutif de la FFF qui  a prononcé la destitution de son président, a reconnu que la pression du gouvernement s’était fait sentir. « L’image du football, la crédibilité au niveau des pouvoirs publics qui se sont exprimés dernièrement et pour les dirigeants que nous sommes au niveau de la fédération, il y avait aussi une situation qu’on ne pouvait assumer », a-t-il ainsi confié au micro de France Info, ajoutant: « On est dans un monde fédéral qui n’apprécie pas trop quand les pouvoirs publics s’interposent au niveau de la gestion du football. »
A noter que la FIFA est particulièrement vigilante sur le sujet. Surtout que nous savons que l’instance internationale avait ainsi mis son nez dans les affaires de la Tunisie avant la coupe du monde Qatar 2022. « Il a été porté à notre connaissance que les autorités étatiques sembleraient vouloir s’immiscer dans les affaires et la gestion de la FTF, notamment en envisageant la dissolution du bureau fédéral… Les associations membres de la FIFA sont statutairement tenues de gérer leurs affaires de manière indépendante et sans influence de tiers », avait-elle écrit à la Fédération Tunisienne.
Rappelons également que l’instance internationale n’avait pas hésité, au printemps 2021, à suspendre les fédérations tchadienne et pakistanaise après une ingérence des autorités locales. Cependant , il faut le reconnaitre, le problème était néanmoins d’une toute autre ampleur. Le pouvoir tchadien avait ainsi décidé de retirer la délégation de pouvoirs à la FTFA, d’établir un comité national chargé de gérer temporairement le football tchadien et de prendre possession des locaux de la FTFA. En ce qui concerne le Pakistan, c’est la prise de possession du siège de la PFF par un groupe de contestataires qui avait poussé la FIFA à réagir.

Profonde amitié entre Gianni Infantino et Emmanuel Macron

Pour ce qui en est de la France et les bleus, vu la  proximité entre Emmanuel Macron et Gianni Infantino, il pourrait certes y avoir une sanction sur papier,«  mais il y a une amitié réelle entre Gianni Infantino et Emmanuel Macron. Une partie des bureaux de la FIFA a été délocalisée à Paris. Et l’État français a permis à la FIFA d’utiliser l’Hôtel de la Marine. Certains anciens collaborateurs de Macron ont aussi rejoint la FIFA. Il y a une relation proche entre les deux », a expliqué Jean-Michel Aulas, membre du comité exécutif de la FFF. au micro de la RTS. Par compte, il faut noter que la donne pourrait néanmoins changer si Michel Platini, dont le nom circule avec insistance pour prendre la suite de Noël Le Graët, arrivait effectivement à la tête de la FFF. « La clé sera différente si Michel Platini, qui est une volonté politique, accède à la FFF. La FIFA parlerait en raison de l’inimitié entre Platini et Gianni Infantino », a également analysé ce dernier.
Lire aussi :  CAN 2025: Motsepe refroidit Lekjaa et le Maroc

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here