Barack Obama persona non grata en Russie

Le gouvernement russe a réagi rapidement aux nouvelles sanctions américaines annoncées ce vendredi en marge du sommet du G7. La Russie a annoncé qu’elle interdirait à 500 Américains, dont l’ancien président Barack Obama, d’entrer sur le territoire russe.

Selon BFMTV, le département d’État a annoncé que 500 Américains ont été empêchés d’entrer en Russie en réponse aux sanctions anti-russes régulièrement imposées par l’administration Biden. Washington aurait dû savoir depuis longtemps que tout acte hostile contre la Russie ne passerait pas inaperçu.

Lire aussi :  Avion privé et dollars : Mohamed Ramadan relance la polémique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!

S'il vous plaît entrez votre nom ici