Aoun révèle la date du lancement de la production d’insuline en Algérie

Il a été annoncé mardi par le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Ali Aoun, que la production locale effective d’insuline démarrera la semaine prochaine et couvrira plus de 50% des besoins du marché algérien.

Lors d’une visite à l’usine Sanofi d’Alger, « il y a six mois, nous insistions sur la nécessité de produire de l’insuline, et il y a une usine algérienne. Le 10 ou le 15 de ce mois, le processus de production proprement dit commencera, et nous sommes stricts avec la nécessité d’adhérer à cela.

Et le 20 novembre 2022, en marge d’une visite de ses dirigeants dans un certain nombre d’établissements pharmaceutiques de la wilaya d’Alger, Aoun a confirmé qu’au cours de l’année 2023, 3 usines de production d’insuline seront mises en service, ce qui permettra la production locale d’environ 50 % de cette substance.

Aoun a indiqué qu’à ce jour, il n’existe aucun produit qui fabrique localement de l’insuline, soulignant que toute la quantité requise est importée, ce qui coûte 400 millions d’euros.

En revanche, concernant les compléments alimentaires, le premier responsable du secteur a confirmé que ses intérêts allaient intensifier le contrôle sur l’importation et la fabrication de ces derniers.

Lire aussi :  Enseignement de l’anglais : Une plateforme électronique lancée en Algérie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here