Publicité

Algérie – vente de sardines à 500DA/Kg : Zoom sur les Wilayas Impliquées

AccueilActualitéAlgérieAlgérie - vente de sardines à 500DA/Kg : Zoom sur les Wilayas...

Dans un geste significatif visant à soulager le fardeau économique des citoyens et à réguler le marché des produits halieutiques, l’Algérie a déployé une opération de vente solidaire d’une ampleur sans précédent. Cette initiative vise à rendre la sardine, un aliment essentiel pour de nombreux foyers, accessible à un prix abordable.

La sardine à un prix avantageux de 500 dinars

L’opération, lancée jeudi dernier, a marqué le début d’une nouvelle ère dans le secteur de la pêche et des productions halieutiques en Algérie. Elle propose la sardine à un prix avantageux de 500 dinars algériens par kilogramme. Cette vente se déroule à travers des points de vente directe, établis dans plusieurs wilayas du pays. L’élan initial de cette initiative a été donné dans une poissonnerie d’Alger, avec la participation active des hauts responsables du secteur, soulignant ainsi son importance pour le bien-être des citoyens.

Surpêche en Algérie : Le prix de la sardine va-t-il baisser ?

L’accueil enthousiaste de la population témoigne de l’impact positif de cette opération, avec une affluence remarquable dès le premier jour. M. Hentour Abderrahmane, directeur du contrôle des activités de la pêche, de l’aquaculture et de la régulation du marché au ministère, a souligné que l’objectif principal est de réguler le marché en garantissant l’accès à des produits halieutiques à des prix abordables, en particulier pendant le mois sacré.

Lire aussi :  Circoncision pendant le Ramadan en Algérie : Conseils et Précautions du Ministère de la Santé

le ministère a autorisé l’importation de premières quantités de sardines

Pour compenser le manque de production locale, exacerbé par les conditions météorologiques défavorables de décembre à avril, le ministère a autorisé l’importation de premières quantités de sardines. Cette mesure cible plusieurs wilayas, dont Alger, Annaba et Constantine, dans le but d’équilibrer le marché et de stabiliser les prix.

La production nationale, affectée par une baisse significative pendant les mois d’hiver, contraste avec une période de mai à novembre où l’abondance permet de maintenir la stabilité des prix sans recourir à l’importation.

La hausse générale des prix de la sardine est attribuée à une augmentation de la consommation et à l’expansion de la distribution, y compris vers les wilayas de l’extrême Sud, grâce à l’amélioration des réseaux de froid et de transport frigorifique.

Lire aussi :  Taux de change euro dinar ce 22/03/24 : Découvrez la valeur actuelle de 50 € sur le marché noir Algérien

l’Algérie se dirige vers une plus grande autosuffisance en produits halieutiques.

Cette initiative de vente solidaire ne se contente pas d’offrir un soulagement immédiat aux consommateurs, elle encourage également la production locale. Avec la mise en œuvre de projets d’aquaculture, tels que ceux d’Ain Taya, et l’augmentation de la capacité de production piscicole, l’Algérie se dirige vers une plus grande autosuffisance en produits halieutiques.

L’opération de vente solidaire de sardines à 500 DA/kg en Algérie représente une approche proactive pour relever les défis économiques et sociaux liés à la consommation de produits de la mer. En régulant le marché et en soutenant la production locale, cette initiative illustre un engagement envers le développement durable et la sécurité alimentaire, tout en offrant un soutien tangible aux citoyens pendant des périodes économiquement sensibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici