Publicité

Tensions Algérie-Mali : La junte persiste, les relations s’effritent

AccueilActualitéAlgérieTensions Algérie-Mali : La junte persiste, les relations s’effritent

Découvrez comment la junte militaire au Mali maintient sa politique hostile envers l’Algérie, provoquant une détérioration des relations bilatérales.

Tensions Algérie – Mali : La Junte Persiste, les Relations s’effritent

Mali & Algérie : Le ton monte ces derniers jours entre Bamako et Alger - Farafina Info

La junte militaire au pouvoir à Bamako maintient sa politique belliqueuse envers l’Algérie, accentuant ainsi les tensions déjà vives entre les deux pays. Dans un discours récent, le Premier ministre de transition, Choguel Kokalla Maïga, a accusé l’Algérie et révoqué l’accord de paix d’Alger, exacerbant ainsi la crise diplomatique.

La révocation de l’accord de paix

Choguel Kokalla Maïga a déclaré lors d’un discours récent que l’accord de paix d’Alger, signé sous l’égide de l‘Algérie en 2015, était inapplicable après neuf ans de tentative de mise en œuvre. Cette décision unilatérale a été présentée comme un acte de responsabilité patriotique par le gouvernement malien.

Lire aussi :  Taux de change : où en est le dinar algérien face à l’euro ce 1er mars 2024 ?

Les accusations contre l’Algérie

Le Premier ministre malien a également accusé l’Algérie de comportement hostile, citant la réception de dignitaires maliens à Alger et le maintien de bureaux de représentation de certains groupes signataires d’accords de paix. De plus, il a reproché à l’Algérie d’avoir soutenu le maintien des sanctions de l’ONU contre le Mali lors d’un récent sommet international.

La trahison des forces internationales

Maïga a également accusé les forces internationales, notamment la MINUSMA, d’avoir trahi le Mali en fournissant des armes aux terroristes avant de quitter le territoire. Cette trahison apparente a exacerbé les tensions entre Bamako et la communauté internationale.

La crise entre l’Algérie et le Mali persiste, avec la junte militaire de Bamako maintenant une attitude hostile envers Alger. La révocation de l’accord de paix d’Alger et les accusations publiques ont détérioré davantage les relations bilatérales. Il reste à voir comment cette escalade de tensions affectera la stabilité de la région.

Lire aussi :  Algérie : Découvrez comment Selma Mouloudj a créé une entreprise en 15 minutes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici