Publicité

Débat enflammé sur le Choix de Petkovic : Bencheikh Dénonce le Formalisme Scientifique dans le Football algérien

AccueilFootballDébat enflammé sur le Choix de Petkovic : Bencheikh Dénonce le Formalisme...

Dans une interview récente sur le plateau de la chaîne de télévision Elheddaf, Ali Bencheikh, figure emblématique de l’équipe nationale d’Algérie, a soulevé un débat passionné sur la pertinence du formalisme scientifique dans le monde du football. Ses commentaires ont suscité une réflexion profonde sur les critères de sélection des entraîneurs et sur la valeur de l’expérience sur le terrain par rapport aux qualifications académiques. Nous vous donnons tous les détails à travers cette édition de ce vendredi 1er mars 2024.

« Arrêtez de faire travailler vos connaissances », a lancé Bencheikh

Bencheikh a souligné l’exemple de Xavi Alonse, saluant sa transition réussie du statut de joueur à celui d’entraîneur sans passer par un rôle d’adjoint. Il a également mis en avant Zinedine Zidane, soulignant que malgré son absence de formation scientifique, il a remporté trois Ligues des champions consécutives avec le Real Madrid.

Lire aussi :  Zidane à Manchester United : Loïc Tanzi appose son cachet d'approbation

« Arrêtez de faire travailler vos connaissances », a lancé Bencheikh, suggérant que la réussite dans le football ne se limite pas à des qualifications académiques, mais dépend plutôt de l’intelligence tactique, de la passion et de l’expérience pratique sur le terrain.

De plus, Bencheikh a critiqué le phénomène des anciens joueurs de l’équipe nationale qui, après avoir obtenu leurs diplômes d’entraîneur, se retrouvent au chômage. Il a exprimé son espoir que certains de ces joueurs trouveront leur place dans l’équipe nationale sous la direction du nouveau sélectionneur, Vladimir Petkovic.

Réaction de Romain Molina :

Interview : Romain Molina - "Pour ces gens qui témoignent et pour la cause, je me dois d'aller au bout" (exclu MadeIn)

La réaction de Romain Molina à la nomination de Petkovic a également ajouté un angle intéressant au débat. Molina a souligné les défis auxquels Petkovic pourrait être confronté en raison de son manque d’expérience en Afrique et de son passage mitigé à Bordeaux. Cependant, il a également noté que Petkovic avait accepté les conditions avec la volonté de rebondir, tout comme l’équipe nationale d’Algérie actuellement.

Lire aussi :  Mohamed Amoura : L'éclatant révélateur de l'Équipe d’Algérie - Un fort message à Vladimir Petkovic

En fin de compte, le débat soulevé par Bencheikh et les commentaires de Molina soulignent l’importance de trouver un équilibre entre l’expérience pratique et les qualifications académiques dans le choix des entraîneurs de football. La nomination de Petkovic marque le début d’un nouveau chapitre pour l’équipe d’Algérie, avec des espoirs élevés et des défis à surmonter.

Guy
Guy
Éditeur chevronné du web, je vous propose des articles qui traitent de l'actualité maghrébine et de la diaspora en général.

1 COMMENTAIRE

  1. ((Ali ben cheikh figure emblématique de l’équipe nationale)) c’est trop fort pour un joueur minable qui a connu en tout et pour tout un seule club dans sa médiocre carriere.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici