Publicité

Algérie : 900 millions de baguettes de pain jetées par an, gaspillage alimentaire

AccueilActualitéAlgérieAlgérie : 900 millions de baguettes de pain jetées par an, gaspillage...

En Algérie, chaque année, pas moins de 900 millions de baguettes de pain, symboles de la cuisine quotidienne du pays, sont jetées, représentant ainsi une perte économique considérable.

Une étude révélatrice de l’Agence nationale des déchets

Algérie : 900 millions de baguettes de pain jetées par an, gaspillage alimentaire

Selon une étude de l’Agence nationale des déchets datant d’avril 2023, les produits alimentaires représentent 54 % des déchets en Algérie, le pain étant en tête de liste. Cette tendance s’accentue notamment pendant le mois de ramadan, où le gaspillage atteint des sommets inquiétants.

Algérie : Lancement d’une campagne nationale contre le gaspillage alimentaire

Pour contrer cette problématique, le ministre du Commerce et de la promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a récemment lancé une campagne nationale le 4 mars dernier. Cette initiative vise à sensibiliser les citoyens à l’importance de réduire le gaspillage alimentaire, notamment en prévision du mois de carême.

Lire aussi :   Algérie :  voici la valeur de l’euro en Banque et au marché noir  face au dinar ce 7 mars

Un appel à l’action : l’implication des influenceurs

Algérie : 900 millions de baguettes de pain jetées par an, gaspillage alimentaire

Le constat est sans appel : pendant le mois sacré du Ramadan, plus de 100 millions de baguettes de pain sont gaspillées, représentant ainsi un montant alarmant de 320 millions de dollars par an. Face à cette urgence, le ministre du Commerce a appelé à l’engagement des influenceurs pour amplifier le message de sensibilisation et mobiliser l’opinion publique.

Vers des solutions durables

Malgré les efforts du gouvernement et des associations de consommateurs, le gaspillage alimentaire persiste, entraînant des tensions sur le marché et des hausses de prix. Cependant, des solutions existent. En combinant une sensibilisation accrue, une action gouvernementale plus efficace et la mobilisation de la société, il est possible de réduire ce fléau et de construire un avenir plus durable pour l’Algérie.

Elisée
Elisée
Editeur chevronné du web, je vous propose des articles qui traitent de l'actualité du maghrébine et de la diaspora en général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici