Publicité

Yakoub Belhasni, présumé escroc, extradé d’Allemagne en Algérie

AccueilActualitéYakoub Belhasni, présumé escroc, extradé d'Allemagne en Algérie

De nombreuses personnes trompent la population en se faisant passer pour d’autres personnalités. C’est le cas de Yakoub Belhasni accusé depuis plusieurs mois d’avoir usurpé différentes fonctions officielles. Il a été extradé vers l’Algérie ce mercredi, selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Plus de détails seront présentés dans cette édition du vendredi 13 octobre 2023.

Le mercredi dernier, Yakoub Belhasni a été extradé vers l’Algérie en vertu de plusieurs mandats d’arrêt internationaux émis par la justice algérienne. Il a été transporté sur un vol Air Algérie, en provenance de l’aéroport de Frankfort (Allemagne) sous la surveillance des agents de la Sûreté nationale, chargés de son extradition d’Allemagne, comme indiqué par la DGSN.

Lire aussi :  Voici la technique utilisée par le Hamas pour combattre Israël

Des chaînes de télévision algériennes ont diffusé des images montrant sa descente de l’avion à l’aéroport d’Alger, en présence d’une escorte imposante, apportant ainsi des preuves tangibles. Selon la DGSN, l’extradition de Yakoub Belhasni vers l’Algérie « est le fruit d’une coordination intense entre les différents services de sécurité algériens, outre le rôle efficace de la diplomatie algérienne ».

YakoubBelhasni, un crack dans l’escroquerie !

Yakoub Belhasni, âgé de 23 ans et originaire de la wilaya de Tipaza, a suscité beaucoup d’attention en prétendant être un expert et conseiller en relations internationales. Selon les sources, Yakoub Belhasni a réussi à se faire passer pour un expert et conseiller en relations internationales sur de nombreuses chaînes de télévision algériennes. Il est accusé d’avoir organisé des tromperies depuis la Grèce, où il s’est installé, notamment en induisant en erreur la télévision algérienne qui a annoncé sa fausse arrestation et extradition depuis Chypre en novembre 2022.

Lire aussi :  Présidence algérienne : Neuf conseillers nommés

Il est accusé d’escroqueries en ciblant des personnalités politiques, diplomatiques et ministérielles algériennes. Il est poursuivi en Algérie avec une extradition demandée pour usurpation de fonction. Pour rappel, en juillet de l’année passée, la justice a lancé un appel à témoins pour l’individu soupçonné d’usurper des fonctions pour soutirer de l’argent par téléphone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici