Vols vers l’Algérie : le pire évité de justesse

Généralement les vols de et vers l’Algérie effectuent leur desserte sans encombres, mais tel n’était pas le cas pour un pilote congolais qui a évité de justesse la catastrophe. En effet, l’appareil transportait les joueurs U23 de la RDC qui devaient affronter l’Algérie de la même catégorie. 

Le crash de l’avion de la compagnie aérienne Air Kasaï, qui transportait la sélection de la RDC, a été évité de justesse. La raison à une défaillance de l’avion qui devait conduire les jeunes Léopards en Algérie. Le pilote de l’avion a perdu le contrôle du tableau de bord, un peu plus d’une heure après le décollage. De ce fait, ce dernier a dû faire demi-tour pour tenter de se poser sans dégâts.

Il a finalement maitrisé la situation et a attérri à l’aéroport de Kinshasha – Ndjili, en République démocratique du Congo. Suite à cet incident, l’attaquant de la sélection congolaise qui était à bord s’est exprimé sur les ondes de RFI. « Vraiment, c’est un grand miracle. On ne devrait pas être en vie aujourd’hui. Moi, j’étais en plein sommeil quand la panne est survenue. J’étais à côté d’une fenêtre et j’ai vu lors de notre atterrissage à Kinshasa toutes les ambulances qui arrivaient. Là, on s’est dit avec mes coéquipiers ‘notre aventure s’arrête là’. Chacun de nous était dans ses pensées. Nous n’avions plus d’espoirs. Moi, j’ai pensé à 1 000 choses en une seule minute », a confié John Bakata.

Lire aussi :  Aouar en Algérie : un énorme retournement de situation

Pour rappel, la sélection de la RDC devait affronter les fennecs U23, samedi 29 octobre, à 18 heures, au stade du 8 mai 1945 de Sétif. Cette rencontre a été finalement décalée de 24 heures pour permettre aux jeunes congolais de faire le déplacement après leur incident.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here