Publicité

Voici le classement du championnat algérien de foot dans le monde 

AccueilFootballVoici le classement du championnat algérien de foot dans le monde 

En principe le championnat algérien de foot  devrait se classer cinquième au monde pour l’édition 2022-2023. Mais hélas ce rang ne sera jamais occupé par notre pays. Et pour cause, les remplacements tout azimut des entraîneurs.

Incroyable mais vrai, pour cette saison 2022-2023 treize équipes du championnat algérien ont remplacé au moins un entraîneur. Une noter préjudiciable pour l’Algérie tant sur le plan mathématique comme économique. Car il reflète comment les entraîneurs du championnat algériens sont traités

A titre illustratif la JS Saoura a démarré la saison en cours avec l’entraîneur tunisien Nassif Biaoui, qui a quitté son poste en septembre dernier, il a par la suite a été remplacé par le technicien Moufdi Chardoud. Notons que ce dernier n’est resté qu’un mois et a été licencié, puis remplacé par l’entraîneur Mustafa Jalit, qui a gelé son travail en mars dernier, et remplacé par le technicien Mustafa Sabaa. Lui aussi  n’est resté en poste que deux jours, et puis remplacé par l’administration par l’entraîneur Mounir Zaghdoud.

Lire aussi :  Départ de Badredine Bouanani pour l’Algérie : Giully estime que la France aura des regrets plus tard.

En ce qui concerne l’équipe de JS Kabylie, elle a commencé la saison avec l’entraîneur belge José Riga.  Limogé par l’administration en septembre dernier, Abdelkader Amrani, prendra sa suite  jusqu’au début décembre, avant d’être remplacé par le technicien Miloud Hamdi, qui est resté en poste jusqu’au conquérant du mois de mai actuel. Lui également vient d’être remplacées par l’entraîneur Youssef Bouzidi.

Quant à l’ES Sétif  notons que le club a débuté sous le commandement de l’entraîneur égyptien Hossam El-Badri, avant d’être remplacé en novembre dernier par le technicien Khaled Lemouchia, qui a occupera lui aussi le poste pendant deux mois. Hélas après deux mois, il a été remplacé par l’entraîneur tunisien Chéhab Leili, qui à son tour n’est resté qu’un mois et 11 jours, et a été remplacé.

Lire aussi :  Coupe du Monde U20 2023 : ce pays africain file en 8e de finale

1. Championnat de Bosnie-Herzégovine : 11 clubs sur 12 équipes, au moins un entraîneur remplacé.

Championnat de Macédoine du Nord: 2 équipes sur 10 ont remplacé au moins un entraîneur.

3. Championnat de Serbie : 14 équipes sur 16, au moins un entraîneur remplacé.

Championnat du Costa Rica: 4 équipes sur 10 ont remplacé au moins un entraîneur.

5- Championnat d’Algérie : 13 clubs sur 16 équipes, au moins un entraîneur remplacé.

6- Championnat de Tunisie : 13 clubs sur 16 équipes, au moins un entraîneur remplacé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici