Publicité

Taux de change du mardi 2 avril 2024 : Que valent 100 euros en dinar algérien ?

AccueilActualitéAlgérieTaux de change du mardi 2 avril 2024 : Que valent 100...

Dans l’univers mouvant des devises, les écarts entre les taux de change officiels de la Banque d’Algérie et les prix observés dans le secteur informel prennent une ampleur significative. Les données officielles des cours de change de la Banque d’Algérie, pour la période du 1er au 3 avril 2024, révèlent une stabilité relative des principales devises étrangères, en particulier l’euro et le dollar américain.

Taux de change : Les chiffres du marché informel

Euro dinar : Combien vaut 50 € sur le marché noir en Algérie ? Découvrez les taux de change clandestins du dinar !

Selon les informations, les chiffres officiels indiquent un taux d’achat de l’euro à 144.99 dinars algériens et un taux de vente à 145.02 dinars algériens. De même, le dollar américain affiche un taux d’achat de 134.41 dinars algériens et un taux de vente de 134.43 dinars algériens, démontrant une certaine stabilité dans leurs valeurs. Cependant, sur le marché noir, spécifiquement au Square Port Saïd d’Alger, les taux sont bien différents. L’euro atteint jusqu’à 234.00 dinars algériens à l’achat et 236.00 dinars algériens à la vente, tandis que le dollar américain se négocie à 217.00 dinars algériens à l’achat et à 220.00 dinars algériens à la vente.

Lire aussi :  Viande importée de France en Algérie : des interrogations sur sa certification halal

Taux de change : Stabilité relative malgré les disparités

Taux de change du mardi 2 avril 2024 : Que valent 100 euros en dinar algérien ?

Concernant le taux de change du Riyal saoudien, à la Banque d’Algérie, il s’acquiert à 35.83 dinars algériens et se vend à 35.84 dinars algériens, offrant ainsi des tarifs relativement stables. Mais sur le marché informel, il est échangé à 57.00 dinars algériens à l’achat et 59.00 dinars algériens à la vente. Par ailleurs, il convient de souligner que les écarts marqués entre les valeurs affichées sur le marché officiel et celles du marché informel, une certaine constance semble caractériser les principales devises étrangères cette semaine. Les chiffres du mardi 2 avril reflètent cette dualité entre les cotations officielles de la Banque d’Algérie et celles du marché noir, soulignant l’importance de surveiller de près ces fluctuations pour les acteurs du marché des changes.

Elisée
Elisée
Editeur chevronné du web, je vous propose des articles qui traitent de l'actualité du maghrébine et de la diaspora en général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici