Publicité

Ramadan 2024 : les recommandations du ministre de la communication pour le programme TV

AccueilActualitéAlgérieRamadan 2024 : les recommandations du ministre de la communication pour le...

Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, a récemment présidé une réunion importante avec les directeurs des chaînes de télévision nationales pour discuter de la programmation du mois de Ramadan 2024.

L’objectif principal était de souligner l’importance de respecter le caractère sacré du mois tout en offrant des programmes de qualité aux téléspectateurs algériens. Laagab a souligné qu’il s’agissait d’une série de rencontres liées à la programmation du mois de Ramadan, en réponse aux nombreuses plaintes des téléspectateurs, journalistes, spécialistes et députés au fil des années.

Ramadan 2024 : nouvelle loi sur l’activité audiovisuelle

Ramadan 2024

Lors de cette réunion, le ministre a donné des directives claires aux responsables des chaînes pour respecter les spécificités du mois sacré et présenter des programmes en accord avec les attentes du public. Il a également souligné l’importance d’éviter les contenus violents, conformément à la nouvelle loi sur l’Information, et de respecter les articles de la nouvelle loi sur l’activité audiovisuelle. Laagab a exhorté les directeurs des chaînes à prévisualiser tous les programmes prévus pour le Ramadan et à faire appel à des experts pour éviter tout dépassement pouvant entraîner des mesures juridiques.

Lire aussi :  Bulletin Météo Algérie du 5 Février 2024 : Soleil Radieux avant l'Arrivée Potentielle de la Pluie

Il a aussi encouragé la mise en avant des wilayas du sud à travers la production de reportages et de programmes reflétant la région, ainsi que l’acquisition de programmes produits par les habitants de la région. En conclusion, les responsables des chaînes ont exprimé leur appréciation pour la réunion et se sont engagés à mettre en œuvre les nouvelles lois, tout en soulevant des préoccupations concernant le développement de l’activité audiovisuelle en Algérie, notamment le manque de publicité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici