Puma, l’Algérie sur les pas du Maroc et du Sénégal ?

Avec la fin prochaine du contrat avec Adidas, l’Algérie devrait, selon toute vraisemblance, changer d’équipementier. 

Les Verts vont changer d’équipementier puisque le contrat avec celui à trois bandes arrive à terme soit jusqu’en décembre 2022. La fédération algérienne de football n’a pas trouvé un accord avec la firme allemande.  Raison pour laquelle un appel d’offres a été lancé par l’instance dirigeante du football algérien dans l’optique de trouver un nouveau partenariat.

Selon les informations de la gazette du fennec, c’est Puma qui aurait raflé la mise ! Un accord serait sur le point d’être trouvé entre les deux partis pour un bail allant jusqu’en 2026. Ce contrat prendra effet en début d’année 2023, et les Fennecs pourraient arborer ce nouveau maillot pour le match face à la Libye, programmé le 17 janvier prochain.

Puma frappera un grand coup

En effet, la marque au félin devient de plus en plus imposant en Afrique car, elle est déjà sous contrat avec le Sénégal, le Maroc, l’Egypte, la Côte d’Ivoire, le Ghana ou encore la Guinée. S’il s’implante en Algérie, l’équipementier frappera un grand un coup. À noter que ce n’est pas la première fois qu’un partenariat existe entre la marque sportive et les Fennecs. L’équipementier sportif avait déjà été associé à la sélection algérienne à partir de septembre 2009, en habillant notamment l’Algérie lors de la Coupe du monde 2010 et 2014, avant qu’Adidas ne reprenne le flambeau

Lire aussi :  Algérie : une plateforme est lancée pour permettre l'accès aux données du sous-sol

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here