Opération de charme chez Air Algérie

Ces derniers jours, les polémiques se succèdent au niveau d’Air Algérie. Entre mécontentements des clients, retards de vols, vols vides, difficultés pour se faire rembourser des billets, la compagnie nationale aérien ne s’est plus où donner de la tête.

Air Algérie traverse une période délicate qui pourrait impacter sur sa croissance à long terme. Après avoir frôlé la catastrophe durant les moments forts de la covid-19, la compagnie nationale essaye tant bien que mal de retrouver de couleurs.

Air Algérie frappe un grand coup

Une restructuration en profondeur a été enclenché depuis des mois pour rendre l’avionneur beaucoup plus performant. Air Algérie  est entrain de reprendre son rythme avant la pandémie mais il subsiste encore quelques couacs.

C’est dans ce contexte qu’Air Algérie a reçu tout récemment une très bonne nouvelle. En effet après deux ans de suspension, covid-19 oblige, la compagnie aérienne fut autorisé à reprendre ses vols à destination de l’Afrique subsaharienne. Par conséquent, Air Algérie pourra de nouveau desservir des villes comme Abidjan, Ouagadougou, Bamako, Libreville, Niamey et Dakar. Pour marquer ce évènement, les dirigeants de la société ont décidé de lancer une grande promotion vers 6 villes africaines.

Dans un communiqué d’Air Algérie, on peut lire ceci : “Profitez des réductions tarifaires pour vos achats de billets de et vers les villes africaines à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre valables pour des voyages jusqu’au 28 février 2023”. La promotion se déroule comme suit :

  • Alger-Abidjan-Alger : à partir de 44 500 dinars TTC
  • Abidjan-Alger-Abidjan : à partir de 259 000 francs CFA TTC
  • Alger-Bamako-Alger : à partir de 44 500 dinars TTC
  • Bamako-Alger-Bamako : 257 700 francs CFA TTC
  • Alger-Dakar-Alger : à partir de 44 000 dinars TTC
  • Dakar-Alger-Dakar : à partir de 257 800 francs CFA TTC
  • Alger-Niamey-Alger : à partir de 44 400 dinars TTC
  • Niamey-Alger-Niamey : à partir de 257 900 francs CFA TTC
  • Alger-Nouakchott-Alger : à partir de 44 230 dinars TTC
  • Nouakchott-Alger-Nouakchott : à partir 14 960 MRU TTC
  • Alger-Ouagadougou-Alger : à partir de 44 960 dinars TTC
  • Ouagadougou-Alger-Ouagadougou : à partir de 257 400 francs CFA TTC
Lire aussi :  Gaz : la Sonatrach, nouveau maître du jeu

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL