Conseil de sécurité de l’ONU : L’Algérie appelle à l’indemnisation de l’Afrique

A travers sa participation à l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU), à New York, le représentant Permanent de l’Algérie, Nadir Larbaoui, a évoqué l’importance de remédier à l’injustice historique causée à l’Afrique, auprès du Conseil de sécurité de l’Onu. Nous vous donnons plus d’information sur ce sujet à travers cette édition de ce samedi 19 novembre 2022.

Encore une fois l’Algérie, à travers son porte-parole à l’Onu s’est exprimé au sujetdu passé auquel se sont heurtées la grande partie du Continent Africain. « L’Afrique était injustement absente dans la prise de décisions internationales ».  a-t-il souligné  « Le moment est venu pour que la communauté internationale puisse remédier à cette injustice persistante de longue date. Et qui plus est, lorsqu’elle traite de la question relative à l’attribution de sièges permanents et ceux non-permanents aux pays africains au sein du Conseil de sécurité », a en aussi ajouté Larbaoui.

ONU : les grandes révélations de Nadir Larbaoui

Durant son intervention Nadir Larbaoui, représentant algérien permanent auprès du Conseil de sécurité de l’institution intergouvernementale a également fait des révélations. « L’Algérie, conformément aux principes et objectifs de l’ONU, en particulier ceux relatifs à l’égalité souveraine entre tous les États membres, attache une grande importance à la question de la réforme et de la représentation équitable ». Mieux il a expliqué que l’Algérie est l’un des premiers pays à avoir encouragé le processus d’élargissement de la composition du Conseil de sécurité. « Elle a participé activement aux premières réunions du groupe de travail à composition non limitée sur la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies », a-t-il conclu Nadir Larbaoui.

Lire aussi :  Justice en Algérie : forte hausse des demandes de divorce par les femmes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here