Publicité

Patrice Motsepe : L’Afrique sera respectée lorsqu’elle remportera la Coupe du monde

AccueilA la unePatrice Motsepe : L'Afrique sera respectée lorsqu'elle remportera la Coupe du monde

Patrice Motsepe, président de la Confédération africaine de football (CAF), a exprimé sa fierté du niveau de la Coupe des Nations en Côte d’Ivoire, mais a reconnu que l’Afrique recevra le respect qu’elle mérite lorsqu’elle remportera un jour la Coupe du monde. .

Au Qatar 2022, le Maroc a réalisé le plus grand exploit africain en atteignant les demi-finales de la Coupe du Monde, mais a été éliminé dès les huitièmes de finale de la Coupe des Nations par l’Afrique du Sud dans le cadre des surprises de l’édition en cours, qui a vu l’éclat des équipes les moins bien classées.

Motsepe estime que le succès des équipes méconnues en Côte d’Ivoire est dû à l’augmentation des fonds dirigés vers ces pays depuis la CAF.

Outre le Maroc, d’importantes équipes ont quitté prématurément la Coupe des Nations puisque les anciens champions du Ghana, de la Tunisie et de l’Algérie ont été éliminés en phase de groupes, puis l’Égypte, détenteur du record avec sept titres, et le Sénégal, tenant du titre, ont été éliminés en huitièmes de finale. 16.

Lire aussi :  TPMP : le témoignage bouleversant d'un lycéen contraint de quitter le pays suscite l'inconfort, « Darmanin doit agir »

En revanche, des équipes plus basses dans les classements continentaux et internationaux ont excellé et obtenu des résultats étonnants, comme le Cap-Vert, la Guinée, la Mauritanie, la Guinée équatoriale, le Mozambique et la Namibie.

Un jour avant le début du tournoi, la CAF a annoncé une augmentation des récompenses financières, de sorte que le champion recevra sept millions de dollars, soit une augmentation de 40 pour cent par rapport à l’édition précédente.

Motsepe a expliqué à la BBC : « Beaucoup de joueurs ne reçoivent pas la même somme d’argent. J’ai appris au cours des 20 dernières années qu’augmenter l’argent versé aux joueurs, ou à l’équipe, les inspirera énormément. »

Le président de la CAF a semblé plus optimiste quant à l’avenir, déclarant : « Des sommes importantes sont désormais également affectées aux académies de développement des talents, nous pouvons donc voir les résultats de cet investissement maintenant et nous en verrons davantage plus tard. L’avenir s’annonce prometteur. »

Quatre équipes qui n’avaient jamais remporté le titre se sont qualifiées pour les quarts de finale, mais l’Angola et la Guinée ont été éliminés par le Nigeria et la République démocratique du Congo, premiers qualifiés pour les demi-finales, et des surprises sont encore au rendez-vous.

Lire aussi :  Bernard Casoni : Une blague de mauvais goût qui fait polémique

Motsepe a poursuivi : La qualité des équipes africaines a considérablement augmenté et le public doit aimer regarder les matchs

Patrice Motsepe

Motsepe a poursuivi : « La qualité des équipes africaines a considérablement augmenté et le public doit aimer regarder les matchs. Ils doivent rester attractifs et passionnants pour avoir une valeur commerciale, et cette valeur peut être exploitée pour rémunérer des joueurs ou des entraîneurs et des administrateurs. Je suis fier du niveau actuel, même le niveau des arbitres de classe mondiale. Le football africain doit être respecté, car sur le terrain, nous sommes aussi bons que les meilleures équipes du monde.

Le responsable sud-africain a poursuivi : « Il reste encore beaucoup de travail et ce sont les résultats qui décideront. Lorsqu’une équipe africaine remportera la Coupe du monde, nous obtiendrons la reconnaissance que nous méritons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici