Publicité

Le ministre critique les prix élevés de la viande rouge en Algérie: « C’est inacceptable!

AccueilActualitéAlgérieLe ministre critique les prix élevés de la viande rouge en Algérie:...

Lors du lancement de la campagne nationale contre le gaspillage, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a vivement réagi à la hausse des prix de la viande rouge en Algérie. Il a qualifié les prix de « trop chers » et a souligné l’absence de justification pour de tels tarifs, comparant la viande importée à la viande locale de qualité équivalente, mais à des prix nettement inférieurs.

« Une différence de prix scandaleuse! »

Prix exorbitants des viandes : L'Algérie fait le choix de l'importation

Le ministre a déploré la différence de prix frappante entre la viande bovine importée, vendue à 1350 DA le kilogramme, et la viande locale, atteignant la somme considérable de 2800 DA. Cette disparité met en lumière une situation intenable pour les consommateurs algériens, a-t-il souligné, ajoutant qu’aucune tolérance ne sera accordée aux commerçants qui augmentent les prix au-delà du tarif fixé par l’État.

Lire aussi :  JMC Motors Algérie propose un forfait vidange avec diagnostic gratuit

Viande rouge : L’importation comme solution

Le ministre a également mentionné l‘importation de 285 000 moutons l’année dernière pour faire baisser les prix, soulignant que les prix de la viande ovine et bovine locales dépassent toutes les limites. Il a affirmé que la décision du président de la République d’importer de la viande visait à permettre aux citoyens d’acheter cette denrée à des prix abordables et à relancer la croissance du cheptel national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici