L’Iran confirme l’équipement de l’armée algérienne en ses drones

Plus de secret ? Si les relations militaires entre l’Algérie et l’Iran ont toujours été frappées du sceau du secret, cette fois-ci ce sont des officiels iraniens de haut rang qui ont annoncé que les drones iraniens seront désormais aux services de l’Algérie.

En effet, c’est le général-major Yahya Rahim Safavi, conseiller militaire personnel de l’ayatollah Ali Khamenei et guide suprême de la république islamique d’Iran qui a annoncé, il y a quelques jours, que 22 pays à travers le monde ont adressé à Téhéran des demandes officielles en vue d’acquérir des drones militaires de fabrication iranienne.  Selon le général, dont-on peut trouver la déclaration dans les lignes de l’agence de presse officielle iranienne (IRNA) et relayée par plusieurs journaux et sites locaux, les principaux alliés de l’Iran en dehors de l’Asie, à savoir l’Algérie, en Afrique du nord, le Venezuela, en Amérique du sud, figurent en tête des gros clients ayant commandé des drones militaires iraniens.

Par ailleurs, le Polisario annonce que l’Algérie va l’équiper de drones iraniens pour attaquer le Maroc. Le moins qu’on puisse dire, le «succès» des drones iraniens utilisés par l’armée russe dans le conflit en Ukraine a fortement contribué à augmenter les rangs de leurs clients.

Lire aussi :  L'Algérie condamne l'attentat terroriste à Istanbul en Turquie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here