Le Qatar ne compte pas indemniser les travailleurs migrants victimes d’ « abus »

A travers un entretien accordé à l’agence AFP ce mercredi 2 novembre, le ministre du travail du Qatar, Ali Ben Samikh Al-Marri, a affirmé qu’un fonds de compensation aux supposé victimes « d’abus »  n’était pas disponible.

Le ministre du Qatar a rappelé à ce propos que son pays avait mis en place en 2018 un fonds d’indemnisation pour les travailleurs ne percevant pas leur salaire, avançant le chiffre de 320 millions d’euros versés rien qu’en 2022. « Si une personne ayant droit à une indemnisation ne l’a pas reçue, qu’elle se manifeste et nous l’aiderons », a-t-il affirmé. Aussi pour ce « Chaque mort est une tragédie [mais] il n’y a pas de critères pour établir ce fonds, avance Ali Ben Samikh Al-Marri. Où sont les victimes ? Avez-vous les noms ? » s’interroge-t-il.  Toujours durant son intervention, le ministre a dénoncé des tentatives de « discréditer le Qatar avec des affirmations délibérément trompeuses ». En effet à en croire Ali Ben Samikh Al-Marri certains hommes politiques étrangers font du pays du Golfe « une arène pour résoudre leurs propres problèmes politiques ». Ces critiques sont parfois « motivées par le racisme », d’après lui tout en ajoutant qu’« Ils ne veulent pas permettre à un petit pays, un pays arabe, un pays musulman d’organiser la Coupe du monde ».

Lire aussi :  Sommet arabe d’Alger : l’Emir du Qatar tacle Mohamed VI suite à son absence

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here