Publicité

Le cours du pétrole grimpe suite aux tensions en Mer Rouge.

AccueilActualitéLe cours du pétrole grimpe suite aux tensions en Mer Rouge.

Les attaques des rebelles yéménites houthis contre les navires en Mer Rouge ont entraîné une nouvelle hausse des prix du pétrole, atteignant leur plus haut niveau en deux mois. Découvrez les conséquences géopolitiques, sécuritaires, et économiques de ces attaques sur le marché mondial du pétrole.

Flambée significative des prix du pétrole

Comment le séisme en Turquie fait grimper les prix du pétrole

Les récentes attaques des rebelles yéménites houthis contre les navires en Mer Rouge ont engendré une flambée significative des prix du pétrole, créant une atmosphère d’incertitude sur les marchés mondiaux. Cette escalade des tensions géopolitiques et sécuritaires dans la région a provoqué des répercussions immédiates sur l’industrie pétrolière.

Ce samedi 27 janvier, le prix du Brent, référence du pétrole algérien, a atteint 83,68 USD, tandis que le brut américain West Texas Intermediate s’est négocié à 78,23 USD. Cette hausse, dépassant les 5 dollars en deux jours, découle de l’attaque d’un tanker britannique revendiquée par les houthis, ravivant les craintes d’une perturbation majeure des approvisionnements au Moyen-Orient.

Les rebelles yéménites ont déclaré avoir tiré des missiles sur le Marlin Luanda, un pétrolier sous pavillon des Îles Marshall à destination de Singapour. L’impact immédiat de cette attaque sur le marché a été notable, soulignant les risques géopolitiques actuels. Phil Flynn de Price Futures Group explique que « les craintes quant à l’offre tirent le marché », illustrant l’effet direct de ces attaques sur les cours du pétrole.

Lire aussi :  CAN 2024-Handball : L'Égypte et l'Algérie en lice pour la consécration - Présentation de la finale tant attendue ce samedi

L’analyse de données d’Ambrey Analytics mentionne un autre incident, impliquant des missiles près d’un tanker indien transportant du pétrole russe. Les attaques ont déjà incité des compagnies pétrolières telles que BP et Shell à éviter la Mer Rouge et le canal de Suez, pour minimiser les risques potentiels d’attaques.

Depuis un mois, les rebelles houthis ont intensifié leurs attaques contre les navires traversant la Mer Rouge, entraînant une chute de 22 % du trafic maritime, selon l’Union européenne. Valdis Dombrovskis, le Commissaire européen au Commerce, alerte sur les conséquences graves pour le commerce international si la situation persiste. Environ « entre 12 et 15 % du trafic mondial » et « 30 à 35 % des porte-conteneurs » passent par cette route maritime.

L’insécurité croissante en Mer Rouge pousse de plus en plus de navires commerciaux à opter pour des itinéraires plus longs, contournant l’Afrique du Sud. Cette décision a des répercussions financières importantes, avec une augmentation estimée de plus de 20 % des coûts de transport en termes de carburant, selon Container xChange. La plateforme de logistique prévoit également une hausse des coûts du transport maritime de 60 %, avec une prime d’assurance de 20 % pour les armateurs.

Lire aussi :  Finale CAN 2024 Handball : Guide pour suivre le choc Algérie vs Égypte en direct !

En conclusion, les tensions en Mer Rouge ont des implications immédiates sur le marché du pétrole et créent des défis économiques pour le commerce international. Les attaques des houthis soulignent la vulnérabilité des voies maritimes cruciales, impactant non seulement les prix du pétrole, mais également les coûts et la logistique du transport maritime à l’échelle mondiale.

Résumé :

Cet article met en lumière la flambée des prix du pétrole due aux récentes attaques des houthis en Mer Rouge. Les tensions géopolitiques ont créé une situation d’incertitude, affectant directement le marché mondial du pétrole. Les répercussions sur le commerce international, avec une diminution du trafic maritime et des coûts logistiques accrus, soulignent l’impact significatif de ces attaques sur l’économie mondiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici