La justice algérienne rend (enfin) son verdict sur cette affaire de lynchage en Kabyle

Au moins 49 personnes ont été condamnées à mort par un tribunal algérien ce jeudi pour le lynchage à mort d’un homme accusé à tort de pyromanie survenu en 2021 dans la Kabylie.

Dans les détails les accusés ont battu à mort un innoncent par erreur. Cependant leurs peines seront commuées en prison à vie grâce à un moratoire sur les exécutions, informe l’agence officielle. Ils ont été reconnus coupables d’agissement suite au lynchage de Djamel Bensmail. L’homme en question s’était porté volontaire dans le village de Larbaa Nath Irathen, c’est dans la prefecture de Tizi Ouzou dans le Nord-Est du pays, dans le but d’aider à eteindre les incendies de forêt dont le bilan faisait état de 90 décès en août 2021.

La justice vide finalement ce dossier que les médias avaient annoncés dans un premier temps, 48 condamnations à la peine capitale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here