Immigration : où sont les cinquante harraga algériens ?

Immigration- « Une cinquantaine de personnes ont disparu après avoir quitté l’Algérie le mardi 8 novembre 2022, en tentant de rejoindre les côtes d’Ibiza dans une petite embarcation» a indiqué le journal espagnol Ultima Hora. Et depuis, des nouvelles ne sont pas données sur ces derniers.

Une seule question : où sont les cinquante harraga algériens ? Cette question intervient car concernant les migrants algériens disparus, « on ne sait pas où ils se trouvent ou s’ils se trouvent ou non sur le territoire espagnol, aucun protocole de recherche n’a été activé» a rapporté le média.

En effet, les migrants ont quitté la région de Boumerdès, dans le nord de l’Algérie, la semaine dernière, à bord de deux zodiacs en direction des Baléares. L’un d’eux est parti mardi 8 novembre 2022 avec 10 hommes algériens et entre 10 et 13 Maliens à son bord. Le second bateau est parti le mercredi 9 novembre 2022 avec 27 hommes algériens, selon Ultima Hora, qui se réfère à la présidente de l’ONG Cipimd International pour l’identification des migrants disparus. «Après avoir repéré un petit bateau avec 23 personnes à son bord à Ibiza le 9 novembre, on a d’abord pensé qu’il s’agissait d’un des deux cités, mais l’information a été rapidement démentie car aucune des familles n’a reçu de communication de leurs proches» informe la présidente de cette association. «C’est un fait significatif car ils appellent toujours, généralement pour signaler qu’ils sont bien arrivés à destination», a-t-elle souligné. «Pour le moment, près de dix jours plus tard, il n’y a toujours aucune communication d’aucun des cinquante passagers», fait-on remarquer. «Il convient de noter qu’à ces dates Ibiza et Formentera ont été touchées par un front froid, qui a été associé à une tempête, provoquant de fortes pluies, si bien que les conditions de mer dans cette zone du sud de la Méditerranée occidentale n’étaient pas idéales pour des traversées dans de telles conditions», relève Ultima Hora. Il a ajouté que, pour le moment, «rien ne prouve qu’une recherche officielle ait été activée pour retrouver ces personnes car leur trajectoire est totalement inconnue». «On ne sait pas si les bateaux ont fait naufrage ou s’ils ont fini par débarquer dans un autre point de la Méditerranée, hors du territoire espagnol», s’interroge le média.

Lire aussi :  Voici les notes des verts après le match Algérie Mali (1-1)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here