Hollande plaide pour le renforcement des relations entre la France et l’Algérie et rejette la décision de la France de réduire les visas aux algériens 

A travers une interview publiée hier dimanche 7 août 2022, l’ancien Président Français François Hollande, a évoque l’importance du renforcement des relations diplomatique entre l’Elysée et les pays du Maghreb, particulièrement notre pays l’Algérie. Nous revenons sur les propos du Président Hollande à travers cette édition de ce lundi 8 août 2022.

Selon l’ex locataire de l’Elysée la France et les trois pays du maghreb à savoir l’Algérie, le Maroc et la Tunisie ont en commun des relations « exceptionnelle ». A noter que Hollande, il s’agit d’une relation qui « mêle l’histoire, dont il nous appartient d’en faire un sujet de vérité assumée et non de perpétuel affrontement Algérie-France : La proposition de Tebboune à Benjamin Stora sur la question de la mémoire, la géographie, car la Méditerranée nous unit y compris dans ses drames, et les échanges multiples nés des courants migratoires qui ont façonné notre propre pays et qui lient nos sociétés bien au-delà de la langue ». « Au moment où les bouleversements internationaux et notamment la guerre en Ukraine se répercutent implacablement sur l’économie mondiale, provoquant une hausse générale des prix qui pèsent sur le niveau de vie des populations des deux côtés de la Méditerranée, nous avons plus que jamais besoin d’approfondir cette relation et de lui redonner tout son sens, celui de la solidarité et de l’action », souligne François Hollande.

Lire aussi :  Mali : Découvrez les nouvelles actions posées pour l’application de l’Accord d’Alger

Hollande rejette la décision de la France de réduire les visas aux algériens 

Toujours dans sa publication  François Hollande évoqué  son désaccord avec la décision prise l’année dernière par les autorités de son pays de “réduire le quota de visas pour les ressortissants des trois pays d’Afrique du Nord”. « Dans ce contexte, je regrette d’autant plus la décision des autorités françaises de réduire drastiquement le nombre de visas qui étaient jusque-là accordés à des personnes si liées à notre culture et à notre pays. Cette méthode blesse inutilement sans être efficace dans le contrôle de l’immigration clandestine » indique l’ancien Président Hollande. Il ajoute en montrant que « le moment est venu, face aux bouleversements qui secouent le monde, de relancer notre partenariat avec l’ensemble du Maghreb, de mettre sur la table tous les sujets qui pourraient nous éloigner et de consolider ce qui nous rassemble pour nous faire franchir une nouvelle étape. Rapidement ».

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!

S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL