Historique, L’euro enchaine ses records de baisse face au dinar algérien

Depuis quelques mois le dinar algérien se raffermit devant l’Euro qui enregistre face au dollar américain ses valeurs les plus basses depuis sa création il y a 20 ans. Plus de précision à travers cette édition de ce lundi 29 août 2022.

Sur le marché interbancaire d’Alger, la monnaie unique européenne valait ce lundi 29 août 139,37 dinars algériens. A noter que l’euro valait 140,30 dinars algériens le 25 août. Signalons que cette baisse de l’euro face au dinar algérien s’inscrit dans le sillage de son recul par rapport au dollar américain qui le dépasse désormais en valeur pour la première fois depuis deux décennies. En effet, le billet vert s’échangeait depuis ce matin pour 140,25 dinars algériens, en léger recul par rapport au 25 août (140,95 DA).

La monnaie unique européenne, a enregistré son plus bas niveau par rapport au dinar algérienne depuis mai 2020, période à laquelle la barre des 140 dinars pour un euro avait été franchie pour la première fois. Cette baisse de la monnaie européenne n’est pas suivie d’un réajustement proportionnel des cours sur le marché parallèle où la monnaie européenne se maintient au-dessus de 200 dinars. L’une des grande raison de cette baisse de l’Euro serait due à la faiblesse de l’allocation touristique (moins de 100 euros par voyageur et par an).la majorité des pays de l’Euro particulièrement la France, captent le gros des voyageurs algériens. Ces derniers sont contraints donc d’acquérir les euros au marché parallèle.

Lire aussi :  13 Algériens morts ou disparus suite à un naufrage

Aussi rappelons, que la conjoncture est en effet doublement favorable pour l’économie algérienne qui voit ses recettes d’hydrocarbures augmenter du fait de la hausse des cours et de la valeur du dollar par rapport aux autres devises, les exportations de gaz et de pétrole se faisant en dollar. Cependant cela risque de ne pas avoir des retombées positives sur l’inflation et le pouvoir d’achat des Algériens, puisque les importations des produits alimentaires notamment étant aussi essentiellement réglées en dollar. D’où le maintien de la tendance haussière des prix à la consommation malgré la forte baisse de l’unique monnaie européenne.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!

S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL