Publicité

Hervé Renard souhaite prendre  les rênes de l’équipe d’Algérie après  les Jeux Olympiques d’été en août.

AccueilA la uneHervé Renard souhaite prendre  les rênes de l'équipe d'Algérie après  les Jeux...

Dans la course à la succession de Djamel Belmadi, Hervé Renard émerge comme le favori pour prendre les rênes de l’équipe nationale algérienne. Cependant, le célèbre entraîneur a imposé une condition singulière, démontrant son engagement indéfectible envers son actuel poste avec l’équipe féminine de France.

Hervé Renard, la condition Hallucinante pour remplacer Belmadi

Hervé Renard : "Vous voulez faire des photos avec Messi ?" La vidéo incroyable de sa causerie

La Fédération Algérienne de Football (FAF) entame des pourparlers avec Hervé Renard après l’élimination de l’équipe nationale d’Algérie. Malgré des offres potentielles du Ghana et de la Côte-d’Ivoire, Renard a clairement indiqué que son objectif ultime est de diriger l’Algérie.

Priorité à l’Algérie :

Étonnamment, l’aspect financier semble ne pas être une priorité pour Renard, qui a déjà réduit son salaire en rejoignant l’équipe féminine de France. Son désir ardent de guider les Verts prévaut, indépendamment des offres concurrentes, et aucun contact n’a été établi avec d’autres candidats potentiels.

Lire aussi :  Scandale SONELGAZ : Népotisme, manipulation et crise énergétique en Algérie ! Dévoilement de détails inédits

Une Condition Exceptionnelle :

La condition posée par Renard est particulière : il s’engage à rester avec l’équipe féminine de France jusqu’à la fin des Jeux Olympiques d’été en août. Une fois ces engagements honorés, il serait prêt à prendre les rênes de l’équipe nationale algérienne.

Loyauté et Professionnalisme :

Cette démarche met en lumière la loyauté et le professionnalisme de Renard envers ses engagements actuels. Son objectif clair de guider l’Algérie se combine avec une détermination à respecter ses contrats, soulignant ainsi son engagement envers la mission qui l’attend avec les Fennecs.

La FAF Prête à Patienter pour Hervé Renard

La FAF semble prête à attendre, reconnaissant la valeur d’un entraîneur de renom partageant la même ambition que l’équipe nationale algérienne. Cette patience témoigne de la volonté de la FAF de s’assurer les services d’un professionnel dévoué pour mener l’Algérie vers de nouveaux sommets sur la scène footballistique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici