Publicité

Guerre en Algérie : la France rend l’accès aux archives plus flexible

AccueilA la uneGuerre en Algérie : la France rend l'accès aux archives plus flexible

Guerre en Algérie- En Août 2022, à l’occasion de sa visite en Algérie, Emmanuel Macron avait signer un accord avec le chef de l’Etat Tebboune  pour faciliter l’accès aux archives pour les historiens des deux pays. Et apparemment l’accord semble porté ses fruits.

Les autorités françaises viennent d’annoncées une nouvelle ouverture concernant à l’accès aux archives de la Guerre d’Algérie.  Notons que cette mesure est formalisée dans un arrêté signé le 25 août, intitulé «Ouverture des Archives Relatives à la Guerre d’Algérie». Concernant uniquement les dossiers mineurs. Cette initiative complète la décision de mars 2021, dont la mise en œuvre s’est avérée complexe en raison de l’exclusion de la libre consultation pour les dossiers impliquant des mineurs, classifiés pour une période de 100 ans.  Il faut signaler que cette mesure englobe tous les documents conservés aux Archives nationales françaises, aux Archives nationales d’outre-mer, dans les services départementaux d’archives, à la préfecture de police, dans les services d’archives du ministère des Armées et au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

L’accord  texte permet aussi la consultation des documents liés aux affaires portées devant les tribunaux ainsi ceux liés à l’exécution des décisions judiciaires. Par compte l’assouplissement ne touchera pas les documents liés à la vie sexuelle des personnes ou à la sécurité de personnes nommément désignées, impliquées dans des activités de renseignement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici