Face à la baisse des stocks mondiaux, l’Algérie maintient ses réserves d’or

Au vu de la baisse du stock mondial d’or, l’Algérie a pu maintenir son troisième rang arabe en termes de réserves du métal jaune jusqu’en juin 2022, selon le rapport du World Gold Council.

Selon le rapport du conseil, l’Algérie se classe au troisième rang avec des réserves de 173,56 tonnes, après l’Arabie saoudite, qui occupe la première place dans le monde arabe avec des réserves de 323,07 tonnes d’or, puis le Liban à la deuxième place dans le monde arabe avec des réserves de 286,83 tonnes.

L’Irak s’est classé quatrième avec 130,39 tonnes, puis l’Égypte avec 125,02 tonnes, la Libye avec 116,6 tonnes, puis le Koweït avec 78,97 tonnes. Les Émirats arabes unis se sont classés huitièmes avec 55,77 tonnes d’or, puis la Jordanie avec 37,32 tonnes.

À l’échelle mondiale, les États-Unis se classent au premier rang avec des réserves s’élevant à 8 133,47 tonnes d’or, suivis de l’Allemagne avec des réserves s’élevant à 3 355,1 tonnes et de l’Italie avec des réserves s’élevant à 2 451,8 tonnes.

La France se classe au quatrième rang mondial avec des réserves s’élevant à 2 436,6 tonnes d’or, suivie de la Russie à la cinquième place avec des réserves s’élevant à 2 298,5 tonnes. Selon le World Gold Council, les réserves mondiales d’or ont chuté de 12 tonnes en janvier, continuant d’alterner entre achats nets et ventes ces derniers mois.

Lire aussi :  Violent Incendie dans l'usine de boissons de Rouiba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here