Publicité

Nouveau sélectionneur pour l’Algérie : Vahid Halilhodžić en pole position devant Hervé Renard

AccueilFootballNouveau sélectionneur pour l'Algérie : Vahid Halilhodžić en pole position devant Hervé...

Dans cette édition du lundi 29 janvier 2024, découvrez les dernières informations sur le successeur potentiel de Djamel Belmadi à la tête de l’équipe nationale algérienne. Alors qu’Hervé Renard est en pôle, Vahid Halilhodžić émerge comme une alternative crédible, avec un avantage de disponibilité immédiate et un salaire abordable. Plongez dans les détails de ce choix crucial pour la FAF, tout en explorant les antécédents et les interrogations entourant Halilhodžić.

Alternatives après Belmadi : Hervé Renard et Halilhodžić en tête de liste

Hervé Renard  cité comme potentiel remplaçant de Belmadi

Avec la non-résiliation du contrat de Djamel Belmadi, la FAF doit explorer des alternatives pour le poste de sélectionneur. Hervé Renard et Vahid Halilhodžić émergent comme les deux principaux candidats. Bien que Renard soit en pole position, Halilhodžić offre une option immédiate et économique.

Lire aussi :  Mohamed Amoura de retour en force : 14ème but en championnat belge après la CAN

Vahid Halilhodžić : Disponibilité immédiate et salaire abordable

Vahid Halilhodžić présente un avantage clé dans la course au poste de sélectionneur. Actuellement sans activité depuis un an et demi, il peut reprendre les rênes de l’équipe nationale dès la date FIFA de mars. Contrairement à Renard, lié à la Fédération française de football jusqu’en août, Halilhodžić offre une solution rapide. De plus, son salaire précédent (78 000 €/mois) le rend abordable pour la FAF.

Un parcours exceptionnel : 4 qualifications consécutives à la Coupe du Monde

Vahid Halilhodžić affiche un parcours remarquable avec quatre qualifications consécutives à la Coupe du Monde, dirigeant successivement la Côte d’Ivoire, l’Algérie, le Japon et le Maroc. Sa dernière qualification avec les Lions de l’Atlas en 2022 s’est toutefois terminée par une séparation abrupte en raison de divergences de points de vue.

Lire aussi :  Transfert avorté : Younes Benali, espoir algérien, échappe de peu au projet "Bennacer" en Italie !

L’aspect revanchard et les défis à venir

CAN 2023 : Vahid Halilhodžić dit ses vérités sur l'équipe d'Algérie à 26 jours de la compétition

Alors que Halilhodžić a connu des ruptures de contrat pour des raisons culturelles et des divergences de points de vue, son aspect revanchard pourrait jouer un rôle majeur. À l’approche de ses 72 ans en mai, des interrogations subsistent quant à sa capacité à supporter la pression et à aider l’équipe nationale à se reconstruire. Les défis à venir pourraient révéler si son profil expérimenté est un atout ou un défi pour El-Khadra.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici