Publicité

Succession de Djamel Belmadi : la situation se complique et risque de tourner au vinaigre

AccueilActualitéAlgérieSuccession de Djamel Belmadi : la situation se complique et risque de...

La Fédération algérienne de football a dans sa gorge, un énorme os qui coince. Djamel Belmadi, ne compte pas partir aussi facilement, donnant du fil à retordre à Walid Sadi.

Djamel Belmadi, toujours sélectionneur des Fennecs jusqu’à nouvel ordre

Il y a de cela quelques jours, La Gazette du Fennec a expliqué que la FAF s’est un peu trop avancé en communiquant sur son départ. Belmadi, qui est toujours officiellement sélectionneur des Verts, réclame des indemnités plus importantes pour s’en aller. La GDF parle de 6 mensualités, soit 1,25 million d’euros, pour résilier son contrat qui court jusqu’en 2026.

Le driver national en route pour Doha

Aux dernières nouvelles, le président de la FAF et le sélectionneur devaient se rencontrer hier afin de finaliser la résiliation du contrat. Mais ce rendez-vous n’a pas eu lieu. Walid Sadi a attendu jusqu’à 22 heures dans son bureau à Dely Ibrahim. Pendant ce temps, le driver national était au centre technique national de Sidi-Moussa, où il réside depuis le retour de la CAN. Ce dernier a préparé ses bagages pour rejoindre Doha. Ceci, sans qu’aucun accord n’ait été trouvé.

Lire aussi :  Bureaux de change en Algérie : Ouverture prochaine dans les lieux stratégiques selon la commission des finances à l'APN
En route pour Doha
Djamel Belmadi,en route pour Doha

Un bras de fer qui complique les choses

En fait, le bras de fer entre la FAF et Belmadi rend les choses difficiles, en ce qui concerne la succession de ce dernier. Et cela risque de compliquer davantage la situation, puisque si rien n’est fait, l’équipe nationale serait « prise en otage à 6 ou 7 semaines d’un nouveau stage« . Néanmoins, les discussions sont en cours pour la bonne marche des choses au sein de l’équipe nationale.

 

 

2 Commentaires

  1. Si jetait belmadi et que réellement il aime ce pays il doit quitter sans indemnité mais comme toujours sans aucun état dame largent est le seul problème pour belmadi allah yahdih prendre l’équipe nationale en hotage est un signe de sa mauvaise foi

  2. C’est malheureux d’être hypocrite
    Djamel est 1 vrai homme
    Et le problème
    C’est le président delà fédération
    Et les clowns des plateaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici