Publicité

Bureaux de change en Algérie : Ouverture prochaine dans les lieux stratégiques selon la commission des finances à l’APN

AccueilActualitéAlgérieBureaux de change en Algérie : Ouverture prochaine dans les lieux stratégiques...

Les bureaux de change en Algérie continuent de faire l’objet de discussions et de reports. Alors que le ministre des Finances, Laaziz Faid, avait confirmé leur ouverture fin 2023, cette échéance n’a pas été respectée. La Commission des finances à l’APN propose désormais une ouverture expérimentale dans les aéroports, ports et hôtels pour lutter contre le marché noir des devises. Découvrez les détails et les dernières recommandations pour accélérer le processus d’agrément des bureaux de change.

Retards persistants : Nouvelles propositions de la commission des finances

Révolution des bureaux de change en Algérie : Les catégories éligibles dévoilées, mais le marché noir résiste!

Malgré les annonces répétées, l’ouverture des bureaux de change en Algérie a connu des retards continus. Le député Kamel Belkhadir, membre de la Commission des finances et du budget à l’APN, indique que cette ouverture serait désormais envisagée dans le courant de l’année en cours. Face à cette situation, la commission propose des mesures concrètes pour dynamiser le processus.

Lire aussi :  Ramadan 2024 : les recommandations du ministre de la communication pour le programme TV

Bureaux de change en Algérie : Urgence de l’accélération des procédures

La Commission des finances à l’APN appelle à accélérer les procédures d’agrément des bureaux de change. L’objectif est clair : attirer les fonds de l’informel et contrer le marché noir des devises. Les détails des recommandations sont présentés afin de faciliter la mise en place rapide de ces bureaux réglementés.

Lieux stratégiques : Aéroports, ports et hôtels en première Ligne

La proposition de la commission suggère une première phase d’ouverture des bureaux de change dans des lieux stratégiques tels que les aéroports, les ports et les hôtels. Cette approche vise à tester l’efficacité du système dans des zones fréquentées par les étrangers, avant une généralisation éventuelle.

Une solution cruciale pour lutter contre le marché noir

Selon Saad Beghidja, président de la Commission des finances, la création de bureaux de change réglementés est cruciale pour lutter efficacement contre le marché noir, en particulier au Square Port Saïd et dans d’autres points de vente de devises. Les taux compétitifs et les services rapides sont considérés comme la clé de cette lutte.

Lire aussi :  Euro dinar : Square Dz observe une stabilité sur le marché noir ce lundi 29 janvier 2024

Étape expérimentale et généralisation en cas de succès

La commission propose une ouverture expérimentale dans des zones touristiques, avec la possibilité de généraliser cette initiative en cas de succès. Les détails de cette approche prudente sont discutés, soulignant l’importance de l’expérience pour le futur des bureaux de change en Algérie.

Attente de la Banque d’Algérie : Réponses prochaines

La Banque d'Algérie prévoit de lancer une nouvelle pièce de 10 dinars en acier inoxydable

Le ministère des Finances a transmis le dossier des bureaux de change à la Banque d’Algérie. Saad Beghidja explique que des réponses claires sont attendues dans un avenir proche, laissant entrevoir une avancée significative dans ce dossier crucial pour l’économie du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici