Tout comme Karim Djaziri le conseillé de Benzema, Daniel Riolo, estime également que Karim Benzema représentait un problème pour Deschamps. En effet, pour Daniel Riolo le seul pépin physique rencontré par Karim Benzema à trois jours de l’entrée en lice des Bleus ne peut expliquer son forfait. « On lui a demandé de forcer à l’entraînement alors que lui ne voulait pas. Il s’est blessé à nouveau. Des médecins du sport, après avoir vu les radios, m’ont dit que c’était une rechute. Mais il aurait pu être sur le banc pour les huitièmes de finale, et en quarts il aurait été totalement opérationnel », a-t-il souligné au micro de RMC, mercredi soir.

Mieux à en croire ce dernier cette blessure de Benzema faisait les affaires de Didier Deschamps. « Il ne voulait pas de Benzema et de son retour en Bleu. Il ne sait pas gérer les personnalités et les différents égos qu’il peut y avoir dans un vestiaire. Il est fort dans la construction d’un groupe, ce qui n’est pas la même chose», a notifié le polémiste. Sans doute que Benzema représentait un problème pour lui.  Et Didier Deschamps n’était pas le seul à mal vivre le retour de KB9. « Il y a une vérité qu’il faut raconter. Karim Benzema méritait plus de respect, » a aussi ajouté Daniel Riolo. tout en déclarant haut que ceci « On l’a pris pour un con et on l’a foutu dehors. Certains joueurs comme Lloris, Griezmann ou Giroud n’étaient pas mécontents de le voir partir. »