Voitures d’occasion /Algérie : Voici quelques détails importants à connaitre.

Du nouveau  concernant les opérations d’importation de voitures d’occasion en Algérie. Curieux d’en savoir plus ? On vous livre tous les détails dans cette édition.  

A en croire le média généraliste arabophone Echorouk il n’y a aucune contrainte concernant le pays de provenance du véhicule, selon les termes du décret en cours de préparation. En revanche, la procédure d’importation du type d’engin en question doit respecter pleinement les conditions légales et réglementaires. Celles que les autorités algériennes édictent.

Selon la même source, il est possible d’importer des voitures en provenance de la Tunisie, la Libye et le Mali entre autres pays européens et asiatiques. Cela, tout en respectant les conditions que les autorités ont préétablies. Il convient de préciser que le taux des droits de douane appliqué sur les voitures d’occasion importées. Soit de 20 % jusqu’à 25 % de la valeur de la voiture.

 

Lire aussi :  CHAN 2022 : Voici la grande surprise réservée par Air Algérie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here